Prix du jockey club (gr1) – chantilly : la victoire de la classe

Autres informations / 06.06.2011

Prix du jockey club (gr1) – chantilly : la victoire de la classe

Les

préparatoires au "Jockey Club" (Gr1) n’avaient pas dégagé de leader

dans la génération des 3ans. Il a fallu attendre ce week-end pour voir deux

poulains prendre le pouvoir, Pour Moi (Montjeu) à Epsom et Reliable Man

(Dalakhani) à Chantilly. Pour sa troisième course seulement, Reliable Man a

tourné autour de ses rivaux dans le "Jockey Club". Il gagne en

champion et le meilleur reste à venir avec lui. Longtemps parmi les derniers,

il a trouvé l’ouverture tardivement. Gérald Mossé savait ce qu’il avait dans

les mains. Il n’a pas hésité à prendre le temps pour décaler son partenaire

pendant que Bubble Chic (Chichicastenango) tentait de faire le trou. Sa

victoire est celle de la classe, car remporter le "Jockey Club" en

ayant seulement gagné une B n’est pas donné à tout le monde. « C’était un test,

nous confiait Alain de Royer Dupré. Quand je passe mes chevaux d’une course à

conditions à un Groupe, c’est pour moi un test. » Plus tôt dans la semaine,

Alain de Royer Dupré nous avait expliqué pourquoi Reliable Man avait seulement

débuté à 3ans : « Quand il était prêt à débuter, il a toussé. Puis, un peu plus

tard, j’aurais pu courir. Il était engagé dans une course sur le gazon, mais

celle-ci a été permutée sur la P.S.F., à cause du gel, je crois. Or, je ne

voulais pas qu’il débute sur la "fibrée"… »Petit-fils de la grande

championne Fair Salinia (triple gagnante d’Oaks), Reliable Man avait un chic

fou lorsqu’il était encore yearling. Il aurait pu faire un prix sur un ring de

vente. Mais ses propriétaires ont préféré créer une écurie de course, le Pride

Racing Club. Cette écurie, qui s’arrête en fin d’année, gagne un classique avec

l’un de ses premiers 3ans. Et cela aussi, c’est un exploit.