Prix du lys (gr3) : du travail d’orfèvre avec kreem

Autres informations / 13.06.2011

Prix du lys (gr3) : du travail d’orfèvre avec kreem

Toutes

les courses du jour se sont jouées en allant de l’avant. Sauf le Prix du Lys où

le lauréat, Kreem (Hurricane Run), était encore en avant-dernière position dans

le tournant final. Il faut monter ainsi et malgré cette tactique peu

avantageuse, Kreem a réussi à venir l’emporter sur le poteau. Il devance d’une

courte tête l’allemand Ibicenco (Shirocco), monté plus prêt que lui et parti

également avant lui. Désormais, se profile devant Kreem le Juddmonte Grand Prix

de Paris (Gr1). Un objectif que l’on aurait pu juger impensable pour lui il y a

quelques semaines.

DU GRAND

TRAVAIL

Si l’on

reprend les performances de Kreem, il saute aux yeux qu’il a couru hors

distance deux fois après sa troisième place dans le "Maurice

Caillault" (L). Monté à chaque fois à l’arrière-garde, ces courses étaient

pour lui des courses école. Dans le sens où elles avaient pour but d’essayer de

le détendre en le montant à l’arrière-garde. En le plaçant sur 1.600m, il

trouvait des courses avec plus de rythme que sur 2.000m et plus. C’est une

lapalissade de dire cela, mais il faut signaler qu’André Fabre a réalisé un

travail d’orfèvre avec ce cheval, qui n’est pas des plus évident à gérer.

Dimanche, ce travail a payé. Pour en arriver là, il a fallu sacrifier des

courses, comme celle du 3 mai à Maisons-Laffitte, sur 1.600m, où Kreem a

terminé quatrième sur quatre.

LE DERBY

ALLEMAND POUR IBICENCO

Troisième

du Prix de l’Avre (L), Ibicenco a montré encore des progrès dimanche. Rencontré

après la course, son entraîneur, Jens Hirschberger, qui n’avait pas hésité à

engager un leader dans ce Gr3, nous disait : « Le cheval court très bien, il

n’y a pas grand-chose à redire là-dessus. Il courait ici afin de se préparer

pour le Derby allemand qui sera son prochain objectif. »

SANO DI

PIETRO QUATRIÈME

On

l’annonçait comme le coup sur du jour et pourtant, Sano di Pietro (Dalakhani)

n’a pu vaincre. Monté en dernière positon, il se classe quatrième. Battu par

manque d’expérience, peut-être, mais battu tout court aussi. Ce cheval possède

une grosse réputation et on attendra sa prochaine sortie pour mieux le cerner.

KREEM,

NÉ DE L’ÉLEVAGE "BIANCO"

Acheté

520.000 €, aux ventes d’août 2009 à Arqana, Kreem provient de l’élevage de la

famille Bianco. Avec seulement cinq poulinières de plat, cet élevage connaît de

bons résultats. Grâce à Kreem, mais à Rostrum (Shamardal), placé de Groupe et

acheté 350.000 €, en août 2008. Gianni Bianco, qui s’occupe de cet élevage avec

Frédéric Bianco, nous a expliqué : « Nous avons débuté notre élevage de plat en

1995. En Public, la mère de Kreem, a été achetée aux ventes de Deauville

yearling. Nous l’avons choisie, car, pour de petits élevages comme nous, il est

important de trouver dans les papiers des pouliches une densité de bons

chevaux. C’était le cas avec En Public et c’est encore une chose que l’on

recherche dans nos achats. En Public est une fille de Frénétique qui a produit

plusieurs bons chevaux. En revanche, En Public n’a pas été très bonne en

course, mais nous l’avons gardée comme poulinière. Comme elle a connu de bons

résultats avec ses premiers produits, nous lui avons ensuite choisi de plus

grands étalons. Aujourd’hui, elle est la pierre angulaire de notre élevage. »

En Public a désormais 20ans. Elle n’a pas de 2ans, mais des produits suivent. «

Elle a une pouliche yearling par Raven’s Pass qui sera présentée à Deauville et

un foal mâle par Galileo. » L’élevage Bianco possède sa politique, qui est « de

conserver les pouliches sous notre casaque et de vendre les mâles. Mais quand

nous avons plusieurs pouliches d’une même mère à l’élevage, nous avons tendance

à vendre les suivantes. Également, nous aimons garder les premiers produits

d’une mère sous notre casaque afin de mère en valeur la famille ». Des filles

d’En Public ont été conservées par les "Bianco". C’est le cas d’Alta

Lena (Alzao) – mère de Year of the Cat (Footstepsinthesand) –, et d'Acqua Verde

(King’s Best), mère du placé de Groupe Handsome Devil (Footstepsinthesand). «

Acqua Verde a un yearling magnifique. Il est par Hurricane Run. Il doit passer

en vente en août, à Deauville, lors de la première session. » Tous les ans

encore, la famille Bianco achète une pouliche, à Deauville. « Nous avons une

3ans par Montjeu à l’entraînement en Angleterre, conclu Gianni Bianco, et l’an

dernier nous avons acheté une fille de Nayef. Nous gardons cette même recette

qui nous a réussi : acheter des pouliches issues d’une famille maternelle

dense. »