Queen anne stakes (gr1) : un duel annonce entre goldikova et canford cliffs

Autres informations / 14.06.2011

Queen anne stakes (gr1) : un duel annonce entre goldikova et canford cliffs

L’année

dernière à la même époque, la reine Goldikova (Anabaa) s’engageait dans les

Queen Anne Stakes (Gr1) à la recherche d’un neuvième Gr1. Un an plus tard,

c’est son quatorzième Gr1 qu’elle vient chercher, ainsi qu’un doublé dans cette

épreuve et une place au panthéon d’Ascot, puisque ce doublé n’a plus été

réalisé depuis 1907. Deux succès dans les Queen Anne Stakes, c’est d’ailleurs

le record de l’épreuve et il semble désormais à portée de sabots de Goldikova.

Boudée par une partie des échellistes internationaux, Goldikova va encore

devoir prouver qu’elle est le meilleur miler européen, si ce n’est au monde et

elle sera accompagnée dans sa tâche par son leader, Flash Dance (Zamindar). À

chacune de ses sorties, Goldikova remet son titre en jeu, comme un boxeur le

ferait avec sa ceinture de champion. Elle a quasiment inscrit son nom à toutes

les plus grandes épreuves réservées aux milers et même plutôt deux fois qu’une.

Dans sa quête d’un record absolu du nombre de victoires de Gr1, Goldikova va

tenter de repousser un peu plus ses limites, en affrontant celui qui est

considéré par tout un peuple comme le meilleur miler européen, le protégé de Richard

Hannon Canford Cliffs (Tagula).

CANFORD

CLIFFS DANS LA PEAU DE L’OUTSIDER

Canford

Cliffs a pris 4ans au 1er janvier et après avoir été le meilleur miler de 3ans

du vieux continent, il va essayer de le devenir face à ses aînés. Vainqueur de

ses quatre dernières sorties, dont la dernière pour sa rentrée dans les

Lockinge Stakes (Gr1) le 14 mai dernier, Canford Cliffs va défier pour la

première fois Goldikova. D’un côté la France, de l’autre l’Angleterre, c’est le

match des frères ennemis. Goldikova ose traverser la Manche pour défier Canford

Cliffs, à lui de rester maître sur ses terres. En termes de rating

internationaux, Canford Cliffs est beaucoup plus appuyé par l’échelliste

officiel, mais l’est beaucoup moins par celui de Timeform. Quoi qu’il en soit,

ces deux chevaux sont considérés parmi le top 10 des meilleurs chevaux au monde

en activité et on se dirige vers un grand moment de sport.

CAPE

BLANCO DANS LE ROLE DE L’ARBITRE

Cape

Blanco (Galileo) n’a plus couru sur une distance inférieure au mile depuis ses

2ans et sa victoire dans les Futurity Stakes (Gr2). Aujourd’hui âgé de 4ans,

son entourage a décidé de le raccourcir nettement, lui qui a triomphé sur la

distance classique de 2.400m à l’occasion de l’Irish Derby (Gr1). Mais ses

dernières performances ont été légèrement décevantes. Dans le Prix Ganay (Gr1),

Cape Blanco a conclu seulement au quatrième rang, à deux longueurs et demie de

Planteur (Danehill Dancer). L’année dernière, Cape Blanco avait été préparé

pour s’engager dans les 2.000 Guinées (Gr1), l’épreuve classique sur le mile,

mais il avait subi un contretemps qui obligeait alors son entourage à changer

son fusil d’épaule. Il doit désormais prouver qu’il a le niveau pour rivaliser

avec les meilleurs sur cette distance.

RIO DE

LA PLATA, D’EPSOM A ASCOT

Véritable

globe-trotter, Rio de la Plata (Rahy) connaît toutes les plus grandes places

mondiales du turf. Le représentant de l’écurie Godolphin a remporté ses deux

Grs1 en Italie et s’il se montre toujours un ton en-dessous des meilleurs, il ne

met jamais l’arme à terre et fait toujours preuve de courage pour finir. Rio de

la Plata vient de prendre la troisième place des Diomed Stakes à Epsom le jour

du Derby (Gr1). Il court vraisemblablement pour une nouvelle troisième place à

Ascot, mais profitera sans doute de la moindre défaillance d’un adversaire.