Ribblesdale stakes (gr2) : banimpire vient a bout de field of miracles

Autres informations / 17.06.2011

Ribblesdale stakes (gr2) : banimpire vient a bout de field of miracles

Le

spectacle était au rendez-vous dans ce deuxième temps fort de la réunion. Deux

pouliches se sont livrées à une superbe lutte finale, Banimpire (Holy Roman

Emperor) et Field of Miracles (Galileo). La première nommée a passé le poteau

en tête dans ces Ribblesdale Stakes (Gr2), mais a bien failli se faire

surprendre sur le fil. Déjà lauréate de deux Grs3, Banimpire était la plus

titrée. À trois cents mètres du but, elle ne faisait pas du tout figure de

potentielle lauréate, tant Field of Miracles semblait avoir fait la différence.

Mais Banimpire s’est armée de courage et a refait beaucoup de terrain pour

finir. Elle est revenue et a dépassé sa rivale à cinquante mètres du poteau,

avant se reprendre dans les dernières foulées, laissant un ultime espoir à sa

rivale, qui a finalement échoué d’un nez. « Après sa victoire à Cork, on a

toujours pensé à cette épreuve, confie Jim Bolger. Nous espérions qu’elle ne se

ressente pas de ses efforts de sa dernière course. Elle se produisait seulement

à quatre jours d’intervalle. Nous avons utilisé sa course de Cork comme un

travail, plutôt que de le réaliser à la maison. On avait déjà procédé ainsi et

cela avait fonctionné. La pouliche n’est pas très démonstrative. À l’écurie,

elle ne fait que manger et dormir, rien d’autre. Elle ne veut s’exprimer qu’en

course. » Quant à sa dauphine, Field of Miracles, elle tentait sa chance pour

la première fois au niveau Groupe. Elle a fait plus qu’illusion pour finir et a

donné beaucoup de satisfaction à son entraîneur, John Gosden. « Elle a fait une

très bonne course et a même repris l’avantage à la lauréate, juste après le

passage du poteau. J’aime beaucoup voir les chevaux revenir et tenter de venir

voler la victoire sur le poteau. »

DIRECTION

LES IRISH OAKS AVANT LA FRANCE

Désormais,

Banimpire devrait prendre la direction du Curragh, pour participer aux Irish

Oaks (Gr1) au mois de juillet, comme l’a déclaré son entraîneur. « Banimpire

est une pouliche tardive. On va viser les Irish Oaks avec elle, mais j’aimerais

lui trouver une course auparavant. Après ça, nous ferons probablement ce que

les Français font en donnant un petit break aux chevaux et elle ira alors en

France pour disputer le Prix de l’Opéra (Gr1). »