Saint-cloud, grand prix de saint-cloud (gr1) : troisieme gr1 en vue pour sarafina

Autres informations / 25.06.2011

Saint-cloud, grand prix de saint-cloud (gr1) : troisieme gr1 en vue pour sarafina

Le lot

du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1) n’a rassemblé que cinq partants et,

seulement, deux véritables chevaux de Gr1 : Sarafina (Refuse to Bend) et Cirrus

des Aigles (Even Top), qui cherche toujours sa victoire à ce niveau... Sarafina

a remporté les Prix de Diane et Saint-Alary (Grs1), l’an dernier, et elle s’est

mise en quête d’une troisième victoire au plus haut niveau. Au papier strict,

elle est au-dessus de ses quatre adversaires. Pour preuve, sa ligne droite

effectuée dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), un finish encore dans

toutes les mémoires. Récemment, elle a enlevé facilement le Prix Corrida (Gr2)

à l’occasion de ses premiers pas à Saint-Cloud. Si elle n’est pas piégée par

une course sans train, ce qui est toujours possible vu le faible nombre de

partants, elle ne devrait pas être loin de la vérité. Elle pourrait ainsi

rejoindre au palmarès de ce Gr1 Plumania (Anabaa), tenante du titre qui avait

également enlevé le Prix Corrida (Gr2). L’objectif avoué de l’entourage de

Cirrus des Aigles, cette année, est de remporter un Gr1. Dans le Prix d’Ispahan

(Gr1), il a frôlé l’exploit en menaçant jusqu’au bout la championne universelle

Goldikova (Anabaa). Même s’il est meilleur sur 2.000 mètres, il a tout de même

enlevé l’édition 2009 Prix du Conseil de Paris (Gr2), sur la distance

classique. Il vient de gagner la Coupe (Gr3), à Longchamp,  sans connaître de réelles difficultés. Si la

course est peu rythmée, il est en mesure d’aller devant. Dès lors, il devrait

encore lutter avec acharnement pour la victoire. Des trois autres concurrents,

il faut surtout citer Silver Pond (Act One) qui vient de mettre Behkabad (Cape

Cross) à la raison dans le Grand Prix de Chantilly (Gr2). Alors qu’il

s’apprêtait à participer aux classiques, l’an dernier, il a connu un ennui de

santé qui l’a éloigné des pistes pendant presque un an. Sa performance de

Chantilly prouve qu’il a recouvré une bonne partie de ses moyens. Mais cela

sera-t-il suffisant pour menacer Sarafina et Cirrus des Aigles ? Certainement

pas. Deuxième pour sa rentrée dans le Prix d’Hédouville (Gr3), Zack Hall

(Muhtathir) va devoir afficher de gros progrès pour terminer dans les deux

premiers, à moins que son jockey Christophe Soumillon “invente” quelque chose.

Enfin, Indian Days (Daylami) assurera le caractère international à la course.

Double gagnant de Groupes, il a été nettement battu récemment à Newmarket.

HISTOIRE

DE LA COURSE

Fermé

aux 3 ans depuis 2005.

Ouvert aux

hongres depuis 2001.

Distance

: 2.500m de 1904 à 1986 et 2.400m depuis 1987.

Créé le

17 juillet 1904 à Maisons-Laffitte, sous le nom de Prix du Président de la

République.

Rebaptisé

en 1941 Grand Prix de Saint-Cloud.

Temps

record du Grand Prix de Saint-Cloud et de la piste (2.400m) : 2’26”15 (Moon

Madness en 1987).

Au

palmarès, quinze vainqueurs étaient entraînés à l’étranger.

En 1968,

le vainqueur, Hopeful Venture, appartenait à Sa Majesté la Reine d’Angleterre.

Il était entraîné

par Noël

Murless.

Un vainqueur

allemand : Acatenango en 1986.

Un

vainqueur japonais : El Condor Pasa en 1999.