The president of the uae cup – coupe d’europe des chevaux arabes (gr1 pa) : et un, et deux, et trois... et quatre !!

Autres informations / 26.06.2011

The president of the uae cup – coupe d’europe des chevaux arabes (gr1 pa) : et un, et deux, et trois... et quatre !!

Quatrième

victoire d'affilée dans cette épreuve pour le professionnel tricolore Alban de

Mieulle grâce à sa formidable jument Raqiyah GB (Amer), tenante du titre, et

qui s'offre donc un doublé. Tenue au chaud le long de la corde par son jockey,

Olivier Peslier, la jument qatarie a vu le jour dans la ligne droite et a filé

vers un net succès, tenant en respect Hilal al Zaman IRQ (Mencour), qui

mériterait une victoire de prestige, et Cambrydge (Zacan el Baraka), qui

confirme sa bonne forme après son récent succès à Dax. C'est un jockey heureux

qui s'est confié au micro d'Equidia après la course : « C'est une jument très

maniable, que je connais très bien. Je sais qu'elle est généreuse et quand elle

domine de cette façon, elle se livre complètement. Elle le fait bien, même pour

une rentrée. Je ne voulais pas être trop dur. On l'a retrouvée comme on l'aime,

comme en début d'année. » Raqiyah revient au sommet après son échec relatif

dans l'Emir's Sword au mois de mars à Doha, l'épreuve reine pour les chevaux

arabes au Qatar : « Elle n'avait pas "giclé", n'ayant pas son coup de

rein habituel et baissant de pied pour finir, mais elle avait beaucoup couru et

c'était une épreuve difficile. » Même son de cloche pour l'entraîneur français

Alban de Mieulle, toutefois soulagé de voir sa protégée s'être tirée de sa

position le long de la lice, où elle aurait pu être enfermée: « J'avoue que

dans les tribunes, on s'est posé des questions vu sa position le long du rail,

mais un boulevard s'est ouvert devant elle, peut-être même un peu trop tôt.

Elle gagne bien et effectue une bonne rentrée. C'est un bon présage. Ses deux à

trois mois de repos lui ont fait le plus grand bien. Elle devrait aller courir

cet été à Newbury puis à Deauville, avant le grand rendez-vous du Qatar Arabian

World Cup en octobre. »

LA

FAMILLE DE PRINCE D'ORIENT

La

championne d'Alban de Mieulle est issue d'une souche maternelle française et

son arrière-grand-mère, Bavette (Dunixi), aujourd'hui décédée, a notamment

donné naissance au champion Prince d'Orient, aujourd'hui étalon. Il n'est donc

pas étonnant de voir Sarahmina (Tornado de Syrah), la mère de Raqiyah, s'avérer

une bonne génitrice, produisant également une propre soeur, Tameemah GB (Amer),

placée de Gr1 PA. À noter que la mère et la grand-mère– Amina de Pedalia

(Djelfor) – étaient toutes deux entraînées par Jean-Pierre Totain.

IMBROGLIO

EN TETE DE COURSE

Scène

étonnante dans les premiers mètres de course. On pouvait penser que Simmbad

(Njewman), cheval allant, ferait du train pour son compagnon d'écurie, Nayef Al

Khalidiah KSA (Câlin du Loup), mais c'est ce dernier qui, finalement, a pris le

commandement des opérations. Cela sonnait le glas des espoirs de Scoubidou de

Carrère (Djouras Tu), qui devait se contenter d'attendre derrière les

animateurs au lieu de pouvoir dominer en tête du peloton. C'en était fini de

ses chances.