Treize pour succeder a brigantin

Autres informations / 15.06.2011

Treize pour succeder a brigantin

Ils

seront finalement treize à briguer la succession de Brigantin, dimanche à

Frauenfeld, dans le Derby Suisse (L), créé il y a trois décennies. Un nombre

réjouissant qui fera chaud au coeur de l’entreprenant président local,

Christoph Mu¨ller, victime de sérieuses complications à la suite d’une

opération ce printemps. Car ce "Derby", qu’il porte à bout de bras,

c’est un peu son bébé. Contrairement à l’édition 2010, tout semble possible et,

à moins d’une soudaine révélation, les écarts s’annoncent serrés au sommet de

la "côte" thurgovienne. Lauréat en 2001 alors qu’il était stationné à

Iffezheim, le cantilien d’adoption Urs Suter abat deux atouts : Songa

(Muhtahtir), régulière, et surtout Casquito (Blue Canari), "tombé"

sur Kreem (Hurricane Run) lors de sa dernière tentative il y a tout juste un

mois. En termes de rating, c’est toutefois l’ancien "Chappet"Prince

Caracallo (Russian Blue) qui sort du lot, pris en valeur 41. Troisième de la

Coupe des 3 Ans (L) à Lyon après avoir échoué dans le "Mathet" de

Vadamar (Dalakhani), Last Attempt (Cape Cross) semble perfectible, et Nicolas

Clément, son mentor, connaît bien la scène helvétique. Mais que dire, alors,

d’Henri-Alex Pantall, véritable spécialiste des lieux ? Certes, son Inzeo (Vespone)

semble "barré au papier", mais il tient la distance et vient de

terminer honorablement derrière le doué dance Moves à Angers. Et les suisses ?

Séduisant dans le Prix de Printemps, Oratorio Latino (Oratorio) paraît apte à

offrir le trophée à Miroslav Weiss, également représenté par son dauphin du 29

mai, Fabrino (Elnadim). Décevant troisième ce jour-là, Septentrion (Numerous)

doit une revanche, à l’instar du malheureux Hoist the Sail (Hurricane Run), qui

précédait le futur gagnant lorsqu’il a dérobé dans la fausse droite puis

percuté la lice. Le match franco-suisse sera toutefois arbitré sinon par le

hongrois Notion (Sadler’s Wells), ou l’anglaise Pretty Diamond (Hurricane Run),

mais par l’allemand Seismo. Ce fils de Dalakhani rime désormais avec "Derby"

et, sujet encore tout neuf, présenté par Andreas Wöhler, il devra être suivi de

près.