Trio des étalons de "la hêtraie" à auteuil

Autres informations / 28.06.2011

Trio des étalons de "la hêtraie" à auteuil

Dans le

Prix du Défilé, ce mardi à Auteuil, trois pouliches au départ étaient issues

d’étalons exerçant au Haras de la Hêtraie. C’est Princesse Kap (Kapgarde) qui a

triomphé en laissant une très bonne impression. Cette pouliche de 3ans est

encore plus labélisée "Hêtraie" puisqu’elle a été élevée par Pascal

Noue, le propriétaire du haras. Elle devance une autre fille de Kapgarde, Pina,

qui effectuait ses premiers pas à Auteuil et qui s’engageait invaincue en deux

courses. Enfin, c’est ma Prétention, une fille de Great Pretender, qui s’est

classée troisième, pour offrir un coup de trois aux étalons de Pascal Noue. «

C’est une bonne journée pour nos étalons, nous a confié Pascal Noue. Bien que

Kapgarde n’ait pas encore de champion confirmé, il montre de plus en plus sa

qualité de reproducteur et n’est pas deuxième du classement des étalons

d’obstacle par hasard. Toutes les juments ne sont pas faites pour lui, il faut

l’utiliser intelligemment, mais il fait des gagnants dans toutes les catégories

de course. Cette année, il n’a rempli que soixante-cinq juments, parce qu’on

disait de lui qu’il faisait surtout des tardifs, mais c’est bien lui qui a le

plus de gagnants à 3ans cette année. » Pascal Noue est donc aussi l’éleveur de

Princesse Kap et nous a raconté son histoire. « J’avais acheté sa mère,

Princesse Turgeon, aux ventes pour une bouchée de pain.  Princesse Turgeon est un premier produit et

sa mère est morte alors qu’elle était foal. Elle était un peu folle, mais je

voulais l’acheter pour la croiser à Kapgarde. C’est une famille que je

connaissais bien et qui remonte à une bonne lignée de Madame Wildenstein.

Finalement, on a croisé une première fois Princesse Turgeon à Great Pretender,

ce qui nous a donné Prince Pretender [gagnant du Prix Finot, ndlr], puis

Princesse Kap, son deuxième produit. Ensuite, elle nous a donné un poulain de

Kapgarde, qui a 2ans et qui a été acheté par Marcel Rolland, puis une yearling

de Malinas. Désormais, elle est suitée d’une pouliche de Kapgarde et est pleine

de Zambezi Sun. »