Ulyssia royale, tardive mais douée

Autres informations / 14.06.2011

Ulyssia royale, tardive mais douée

Après

des débuts prometteurs, Ulyssia Royale (Poliglote) a ouvert son palmarès dans

le Prix du Bois Rouaud en faisant un "truc". En effet, sur 3.000m,

une distance un peu courte pour ses aptitudes, la fille de Ma Royale (Garde

Royale), encore loin de Gold Ziga (Goldneyev) au saut de la dernière haie, a

mis le coup de reins des bons chevaux pour s’imposer, sans que Christophe Pieux

ne soit trop dur avec elle. Le jockey a d’ailleurs confié au micro du cheval

émetteur : « Je l’adore ! C’est un amour à monter. Elle n’est pas précoce mais

a un gros moteur. Je ne lui ai mis que deux ou trois coups de cravache quand

j’ai vu que la victoire était possible. Elle sera encore mieux à l’automne. »

Jehan Bertran de Balanda a expliqué que ce sont les récentes pluies qui l’on

décidé à courir. Sa pouliche ne devrait pas être revue avant l’automne.