Un match france/angleterre/irlande

Autres informations / 17.06.2011

Un match france/angleterre/irlande

 

Grande Course de Haies

d’Auteuil (Gr1)

Ce n’est pas la grande foule

dans la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) 2011. Dix chevaux seulement

seront en lice. Contrairement à ce que l’on pouvait imaginer, il n’y aura pas

vingt partants derrière les élastiques ! Si le roi Questarabad ?

(Astarabad) n’est plus là, c’est cette fois les candidatures étrangères qui ont

pu intimider les professionnels français. En effet, trois compétiteurs venus

d’Irlande et surtout un cheval, un champion, en provenance de Wellington, en

Angleterre, Grands Crus (Dom Alco), se déplacent avec de fortes ambitions. Ce

qui nous promet un superbe match France/Angleterre/Irlande pour, peut être,

désigner un nouveau leader sur les haies d’Auteuil.

 

Grands Crus, l’éternel

dauphin de Big Buck’s

À défaut de Big Buck’s

(Cadoudal), nous aurons donc la chance de voir à l’œuvre son dauphin, Grands

Crus. À Cheltenham, le pensionnaire de David Pipe a donné chaud au crack élevé

par Henri Poulat dans le World Hurdle (Gr1). Après l’avoir filé durant le

parcours, il lui a offert une vive résistance, avant de devoir se contenter du

premier accessit. Une nouvelle fois, à Aintree, dans le Liverpool Hurdle (Gr1),

il a pris le premier accessit. Bien que né en France, élevé par Jean-Marie

Prost, Grands Crus n’a jamais couru à Auteuil, pas même dans le Prix La Barka

(Gr2), comme ont pu le faire avant lui les protégés de Willie Mullins. La

distance ne devrait pas lui poser de problème mais des doutes subsistent sur sa

capacité à s’adapter aux haies françaises. Son mentor a expliqué : « C’est une

très belle course, richement dotée, et j’espère qu’il s’adaptera au terrain

souple. » Lauréat par dix longueurs d’un Gr2 à Cheltenham, sur une piste très

souple, il s’annonce dangereux pour les frenchies.

 

Willie Mullins emmène

l’équipe d’Irlande

Le maître entraîneur

irlandais Willie Mullins emmènera son équipe nationale riche de trois chevaux :

Thousand Stars (Grey Risk), Mourad (Sinndar) et Final Approach (Pivotal).

Thousand Stars et Final

Approach viennent de participer au Prix La Barka dans lequel ils ont conclu

respectivement deuxième et sixième. Le premier possède del’expérience.

Outre-Manche, il est aussi

bon sur les courtes que surlesdistances moyennes. Les 5.100m peuvent

représenter le bout du monde pour lui mais il a démontré qu’il s’adaptait à

Auteuil, un gros avantage, samedi.

Final Approach a gagné à

Cheltenham un très gros handicap, le Vincent O’Brien County Handicap Hurdle

(Gr3), avec autorité. Dans le «La Barka», il a fourni une performance

excellente, ne cédant que tout à la fin. Avec un parcours dans les jambes, à

Auteuil, il pourrait être encore plus redoutable.

 

 

 

 

Grande Course de Haies

d’Auteuil (Gr1)

Troisième de la World Hurdle

de Cheltenham, Mourad est sans aucun doute le meilleur pensionnaire de Willie

Mullins au départ de ce Gr1. Quatrième du Prix Alain du Breil (Gr1) 2009, il

devrait lutter, au minimum, pour les places.

 

Roi du Val : un autre fils

d’Astarabad veut régner sur Auteuil

Questarabad disparu, c’est un

autre fils d’Astarabad qui va tenter de prendre le leadership sur les haies

d’Auteuil : Roi du Val. Vainqueur des Prix Hypothèse (Gr3) et La Barka (Gr2),

il a pris une option sur le titre de meilleur hurdler d’Auteuil. Il ne lui

manque plus qu’à épingler un Gr1 à son tableau de chasse et la boucle sera

bouclée. Capable de fins de courses tranchantes, la longue distance devrait

servir ses intérêts afin d’appliquer sa tactique favorite. Ce sera le seul

partant de son entraîneur, Jean-Paul Gallorini, au départ de cette épreuve,

dont il est d’ailleurs le tenant du titre avec Mandali (Sinndar).

Autre cheval en vue, Bel La

Vie (Lavirco) n’a pas vraiment convaincu les observateurs dans le Prix La Barka

malgré une honorable cinquième place. Mais , après deux victoires en steeple,

il avait besoin de retrouver le rythme des courses de haies. Même si la longue

distance peut être un point d’interrogation pour lui, il devrait faire honneur

à son rang de lauréat du Prix Renaud du Vivier (Gr1).

 

Portal’s Toy : souvenons-nous

de l’été 2009 Portal’s Toy (Go Between) peut se vanter d’avoir dominé, à la

régulière, Questarabad dans l’édition 2009 du Prix La Barka avant de subir la

loi du crack de Marcel Rolland dans la Grande Course de Haies. Plus revu, à

Auteuil, depuis sa sixième place enregistrée dans ce Gr1, l’an dernier, le

protégé de David Windrif n’a couru qu’à Enghien, en 2011. Son mentor lui a

ainsi épargné des combats difficiles. Il arrivera frais sur cette course ce qui

est impératif et le terrain ne sera pas trop lourd, ce qui lui conviendra. Il

est donc en mesure de défendre l’honneur tricolore avec brio.

Cheval de classe, Rhialco ? (Dom

Alco) a déçu dans le «La Barka», étant arrêté. Mais il ne faut pas oublier

qu’il compte trois places de Groupes, à Auteuil, sur des surfaces différentes.

Seule la longue distance, comme pour nombre de ses rivaux, demeure

l’interrogation pour le pensionnaire d’Emmanuel Clayeux. D’autant qu’il peut

parfois être allant...

 

 

 

Du «Renaud du Vivier»

à la «Grande Course de Haies»

Il y a quelque chose

d’étonnant dans ce constat : la filiation Prix Renaud du Vivier (pour 4ans en

novembre) /Grande Course de Haies (pour 5ans et plus en juin) n’affiche pas de

statistiques à son avantage. La tendance s’est cependant inversée avec le

doublé de Questarabad ? (Astarabad) en 2009. Ce dernier a rejoint

Vaporetto (Lear Fan), dernier auteur du doublé. C’est en 1997 qu’il avait

enlevé le «Renaud du Vivier» et en 1999 qu’il a remporté la Grande Course de

Haies. Néanmoins, de grands noms ont échoué alors même qu’ils régnaient, à leur

époque, dans la discipline. On pense ici à Gacko (Amen) ou Marly River

(Riverton). Cette année, Bel La Vie (Lavirco), vainqueur du dernier Prix Renaud

du Vivier (Gr1) tentera d’imiter Questarabad et Vaporetto.

Dans le détail, voici les

performances ultérieures des lauréats du Prix Renaud du Vivier dans la Grande

Course de Haies depuis 1980.