Arqana devoile son catalogue d’aout

Autres informations / 09.07.2011

Arqana devoile son catalogue d’aout

À plus

de six semaines de l’ouverture des ventes d’août de Deauville, Arqana a dévoilé

son catalogue, d’ailleurs disponible depuis jeudi soir sur son site internet.

478 lots sont répertoriés dans ce catalogue 2011, répartis sur quatre jours de

ventes, dont deux premières journées de sélection. Les ventes de yearlings

Arqana sont les premières du calendrier international et, cette année, Arqana a

communiqué sur les succès de cette vente. Ces trois dernières années, la

campagne de communication était axée sur l’environnement deauvillais avec une

accroche simple et efficace : Sales Paradise. En 2011, ce concept est révolu et

laisse place aux succès passés qui ont marqué ces ventes d’août. « On a voulu

remettre l’accent sur les chevaux qui font cette vente, a expliqué Olivier

Delloye, le Directeur Commercial d’Arqana, d’où le visuel avec une Coupe sur

laquelle sont inscrits les champions vendus en août. » Le nombre de lots

présentés est une nouvelle fois proche de 500 et reste dans les standard de la

vente. « On nous demande souvent pourquoi nous ne présentons pas 500 lots.

Comme chaque année, nous faisons l’effort de proposer un catalogue qui couvre

tous les segments, confie Eric Hoyeau, le Directeur Général d’Arqana. Le nombre

de lots catalogués se maintient par rapport aux années passées. Il est

légèrement inférieur à celui de 2007, mais on reste dans nos chiffres. Les

ventes d’août sont le premier volet d’un triptyque de ventes de yearlings. On

n’a pas cherché à “gonfler” le catalogue, de manière à conserver un standard de

pedigree. La vente d’octobre joue aussi son rôle. Certains yearlings pouvaient

potentiellement être présentés en août mais l’évolution des chevaux ne se fait

pas en fonction du calendrier des ventes et ils auront donc droit à une

deuxième chance en octobre... » Sur les quatre jours de ventes, les deux

premiers sont réservés à une sélection affinée de chevaux. 113 sont présentés

chaque journée de lundi et mardi. L’an passé, la journée d’hyper-sélection

recensait moins de 25% de chevaux “FR” ou assimilé, ayant donc droit aux primes

et cette année ce chiffre a presque doublé. « C’est une forte demande de la

part de nos clients et nous avons concentré nos efforts pour proposer près de

50% de chevaux FR ou assimilé sur les deux premières journées, poursuit le DG

d’Arqana. Nous avons aussi beaucoup de première production comme celle de

Falco, Literato, Linda’s Lad ou Hannouma et quinze des derniers yearlings

d’Anabaa, dont la soeur de Fuissé. » Dans ce catalogue, plusieurs lots

devraient faire parler d’eux, les yearlings viennent de tous horizons et un

seul est en provenance des États-Unis. Il s’agit du dernier produit mâle de

Kingmambo, qui se positionne déjà comme la star des ventes. « C’est un poulain

qui a été découvert par Tony Lacy et le vendeur, John Stuart, a été très vite

tenté de venir le vendre à Deauville. Ce poulain est né et élevé dans le

Kentucky et sera présenté par le haras des Capucines. »