Ascot (gb), king george vi and quen elizabeth stakes (gr1) : workforce joue gros

Autres informations / 22.07.2011

Ascot (gb), king george vi and quen elizabeth stakes (gr1) : workforce joue gros

“L’Arc

d’été anglais”, les “King George”, n’ont pas attiré beaucoup de partants mais

la qualité sera bien présente avec trois chevaux de Gr1 au départ. Celui qui

est le plus attendu c’est assurément Workforce (King’s Best), lauréat du vrai

“Arc”, celui de Longchamp, en 2010. Après une rentrée victorieuse mais

poussive, Workforce a été plus convaincant dans les Eclipse Stakes (Gr1) de

Sandown. Certes, il y a été battu, mais il s’était montré combatif face à So

You think (High Chaparral). Samedi, on attend de lui qu’il confirme son statut

de cheval d’élite dans les “King George”. On attend aussi qu’il y court mieux

que l’an dernier lorsqu’il avait 3ans. Favori de cette épreuve où, beaucoup de

bons chevaux n’avaient pas réalisé leur valeur, il avait seulement conclu au

cinquième rang, à 17 longueurs d’Harbinger (Dansili). Samedi, ces “King George”

seront aussi un excellent baromètre afin de juger de la forme de chevaux qui

peuvent être des premières chances dans le prochain Qatar Prix de l’Arc de

Triomphe (Gr1).

ST

NICHOLAS ABBEY DE RETOUR AU PLUS HAUT NIVEAU

Phénomène,

à 2ans, St Nicholas Abbey (Montjeu) n’a pas réalisé ensuite la carrière

classique attendue. De retour cette année, à 4ans, il a renoué avec le succès

au plus haut niveau dans le Coronation Cup (Gr1) à Epsom. Il y battait Midday

(Oasis Dream), qui avait démarré (trop ?) tôt dans la phase finale. St Nicholas

Abbey est un cheval sur la montante et il a certainement les moyens de faire

galoper Workforce. Toutefois, il faut noter que, cette année, il n’a pas encore

eu à affronter des chevaux de cette trempe. Ces “King George” seront donc un

bon test pour lui.

REWILDING

SUR SA DISTANCE

Tombeur

de So You Think dans les Prince of Wales’s Stakes (Gr1), Rewilding (Tiger Hill)

va se produire sur ce qui est sa meilleure distance théorique samedi, celle des

2.400mètres. À Royal Ascot, Frankie Dettori s’était “occupé de son cas” (24

coups de cravache) pour s’imposer. S’il venait à rééditer, samedi, ce serait un

petit exploit. Car, même s’il a connu plusieurs mois de repos avant de vaincre

à Royal Ascot, Rewilding était sur la brèche à Dubaï cet hiver. Formé à l’école

d’André Fabre, c’est un cheval très dur et il sera difficile à dominer à la

lutte.

NATHANIEL

SEUL 3ANS

Un seul

3ans figurera dans le petit peloton de ce Gr1. C’est Nathaniel (Galileo) qui a

impressionné lorsqu’il a gagné à Royal Ascot les King Edward VII Stakes (Gr2).

Il est actuellement le favori pour le St Léger de Doncaster (Gr1), mais son

entourage a expliqué vouloir laisser le cheval sur 2.400m pour le moment.

Samedi, il tente un pari difficile en affrontant ses aînés, mais la pression

n’est pas sur ses épaules et il a déjà réussi sur cette piste.