Deauville, prix rothschild (gr1) goldikova : la course aux records continue

Autres informations / 31.07.2011

Deauville, prix rothschild (gr1) goldikova : la course aux records continue

Trois

ans déjà…

En 2008,

Goldikova (Anabaa) avait commencé sa fabuleuse collection de Gr1 dans cette

épreuve, se révélant alors aux yeux de tous comme une pouliche d’exception.

Quinze courses et 29.000 mètres plus tard, elle a porté son compteur à treize

victoires de Gr1. Dimanche, c’est la passe de quatorze qu’elle tente et,

franchement, qu’est ce qui pourrait l’en empêcher ? Goldikova n’est jamais

meilleure qu’à Deauville.  Elle a couru

cinq fois sur ce parcours pour quatre victoires alors que ses adversaires ne

totalisent qu’à eux sept  “que” trois

Gr1. Alors oui, autant le dire, on attend une victoire voire même une

démonstration de Goldikova. Outre de gagner un nouveau Gr1, Goldikova peut

porter son score dans ce Prix Rothschild à quatre succès. Ce serait un record,

qui ne sera certainement pas prêt de tomber. Ce ne sera pas non plus un

walk-over pour Goldikova qui aura six adversaires sur son chemin - Flash Dance

(Zamindar) sera là pour assurer le train. Les clefs de l’opposition, c’est

assurément Rodolphe Collet qui les détient. Il présente Sahpresa (Sahm), double

gagnante des Sun Chariot Stakes (Gr1) et Nova Hawk (Hawk Wing), très bonne

deuxième des Coronation Stakes (Gr1) à Royal Ascot. Sahpresa est tombé sur une

“course gag” dans les Falmouth Stakes à Newmarket. C’est pour cela qu’elle n’a

pas gagné. Souvent, elle a évité de croiser Goldikova. Elle ne l’a rencontré

qu’une seule fois. C’était dans cette épreuve, en 2009 et Sahpresa avait conclu

quatrième. Mais, depuis, Sahpresa a progressé et a fait du chemin. Elle devrait

pouvoir prendre sa revanche sur Timepiece (Zamindar), la lauréate surprise des

Falmouth Stakes. La pensionnaire de Sir Henry Cecil avait bénéficié d’un

parcours en or dans le sillage de l’animatrice. Cette fois, il y aura du train

et on verra vraiment ce qu’elle vaut.