Le "bourbonnais" pour uzary, le "finot" pour un succès

Autres informations / 13.07.2011

Le "bourbonnais" pour uzary, le "finot" pour un succès

Mardi,

sur l’hippodrome du Lion-d’Angers, se courait le Prix de l’Isle Briand (D), une

des bonnes courses réservées aux AQPS menant plus tard aux

"classiques" de l’automne à Paris, comme le Prix Bourbonnais (B) le

30 septembre à Saint-Cloud et le Prix Jacques de Vienne (A) le 17 novembre sur

ce même hippodrome. C’est Uzary (Apsis), entraînée par Alain Couétil, qui s’est

emparée facilement de l’épreuve devant Un Succès (Denham Red), élève d’Étienne

Leenders. Montée à l’extérieur en milieu de peloton durant la course, Uzary s’est

rapprochée aux avant-postes à mi-ligne d’en face. Son jockey, Adrien Fouassier,

a attendu la mi-ligne droite pour solliciter sa partenaire. Elle a alors placé

une belle pointe de vitesse et n’a jamais été inquiétée par ses adversaires. «

C’est une très bonne pouliche, qui sort de l’ordinaire, nous a confié Alain

Couétil. Elle est encore un peu "bébé" car elle se sauve un peu des

autres durant le parcours mais, avec l’âge, cela s’arrangera. Elle se dirigera

maintenant sur le Prix Richard de Genne (D) à Craon en septembre avant de

courir le Prix du Bourbonnais (B) à Saint-Cloud. » Un Succès, qui termine à la

deuxième place et qui avait mené la course à son rythme, montre ici une bonne

valeur. Malgré l’attaque décisive de la gagnante, ce hongre de 3ans s’est montré

courageux pour garder son accessit. Déjà dressé sur les obstacles, sa carrière

s’orientera maintenant sur les haies. Après un peu de repos, Un Succès devrait

être au départ du Prix Finot (L) le 14 septembre prochain sur l’hippodrome

d’Auteuil. « Avant la course, il était prédestiné à partir sur les obstacles,

nous a avoué son entraîneur, Étienne Leenders. Les femelles, nous essayons de

les exploiter le plus possible en plat, mais les poulains sont dressés de bonne

heure sur les haies et s’y orientent vite. Il court très bien, et prouve

aujourd’hui que c’est un bon cheval. Nous sommes contents. »