Le “jacques le marois” devient une possibilite pour cityscape

Autres informations / 17.07.2011

Le “jacques le marois” devient une possibilite pour cityscape

Forfait

sur l’hippodrome dans le Prix Messidor (Gr3), à cause d’un terrain trop léger, Cityscape

(Selkirk) pourrait maintenant courir le Prix Jacques Le

Marois-Fresnay-Le-Buffard (Gr1). Son entraîneur Roger Charlton a confié à la

presse britannique : « Nous pourrions avoir à attendre l’automne avec lui ou

nous pourrions revenir en France pour courir suivant l’état du terrain. Le Prix

Jacques Le Marois est une possibilité même s’il est difficile de courir un Gr1

sans préparatoire. Arrivé à l’aéroport Charles de Gaulle, on a vu de grosses

flaques d’eau. Mais le vent a desséché le terrain. C’est toujours tentant de

courir lorsque l’on a fait tous ses efforts pour, et peut être que nous aurions

couru si la course avait été un Gr1. Mais il faut penser au cheval. »