Le printemps classique irlandais

Autres informations / 21.07.2011

Le printemps classique irlandais

Après

les classiques français et anglais, nous concluons notre série avec les grandes

épreuves pour 3ans en Irlande.

 

21 MAI

2011 - 2.000 GUINEES D’IRLANDE - RODERIC O’CONNOR IMPERIAL SUR SES TERRES

2.000

Guinées de Newmarket (Gr1), Roderic O’Connor (Galileo) a remis les pendules à

l’heure sur ses terres, au Curragh, dans l’équivalent irlandais. Vite en tête,

il a su maintenir ses opposants à distance pour gagner le deuxième Gr1 de sa

carrière après le Critérium International de Saint-Cloud. Pour l’histoire – car

ce lot des 2.000 Guinées d’Irlande n’était pas vraiment légendaire –, il

faudrait surtout retenir la première victoire classique de Joseph O’Brien. Pas

encore âgé de 18ans, ce jeune jockey a souvent été décrié dans la presse

britannique. Fils de son père, Aidan O’Brien, beaucoup le pensaient souvent

associé aux "non chances" ou aux chevaux de train. Dans les

"Guinées" du Curragh, il a monté une très jolie course en tête pour

l’emporter. Aidan O’Brien est difficilement prenable dans les Groupes au

Curragh. Il l’a encore prouvé lors de ces Guinées en battant facilement Dubawi

Gold (Dubawi), pourtant deuxième des "Guinées" de Newmarket, en

devançant nettement Roderic O’Connor. Par la suite, Roderic O’Connor n’a pas

confirmé, ni dans le "Jockey Club" ni dans le Derby d’Irlande (Gr1).

Mais, face à une opposition facile, il n’est pas incapable de rebondir à haut

niveau s’il joue à domicile…

 

22 MAI

2011 - CURRAGH - 1.000 GUINEES IRLANDAISES

Galileo

aura réellement marqué le printemps classique. Décevante dans les

"Guinées" de Newmarket, alors qu’elle effectuait sa rentrée après son

succès impressionnant dans le Prix Marcel Boussac (Gr1), sa fille, Misty for

Me, s’est rachetée en remportant les 1.000 Guinées irlandaises (Gr1). C’était

la seule lauréate de Gr1 au départ, puisqu’elle avait aussi remporté les

Moyglare Stud Stakes à 2ans. Logiquement, elle s’est imposée en devançant une

autre pensionnaire d’Aidan O’Brien, elle aussi fille de Galileo, Together, qui

s’était classée deuxième à Newmarket. Le maître de Ballydoyle a donc réalisé le

doublé dans les "Guinées" irlandaises puisque Roderic O’Connor

(Galileo) a gagné la version pour les mâles, piloté par son fils.  L’entraîneur a expliqué que sa pouliche

n’était tout simplement pas en forme à Newmarket. Misty for Me a ensuite déçu

dans les Oaks d’Epsom, ne prenant que la cinquième place, avant de se racheter

dans les Pretty Polly Stakes (Grs1), en devançant son aînée Midday (Oasis

Dream).

 

26 JUIN

2011 - DERBY D’IRLANDE - ET UN, ET DEUX, ET TROIS O’BRIEN !

Avec

quatre partants – dont Roderic O’Connor – Aidan O’Brien détenait les clés de

son Derby national au Curragh. Et cela, malgré la présence de Carlton House

(Street Cry), troisième du Derby d’Epsom (Gr1). Mais le cheval de la reine

prouvera sa limite en tenue et ne pourra faire mieux que quatrième. Il laissera

la gloire et les trois premières places à des pensionnaires d’Aidan O’Brien,

qui avaient contrôlé la course depuis le départ. Deuxième à Epsom, Treasure

Beach (Galileo) a confirmé, gagnant de peu mais assez sûrement devant Séville

(Galileo). Ce dernier se rachète après n’avoir pas apprécié le parcours

d’Epsom,  alors qu’il était l’un des

favoris du Derby anglais. La troisième place revient à Memphis Tennessee

(Hurricane Run), qui confirme ainsi sa bonne quatrième place à Epsom. Une fois

de plus, Aidan O’Brien s’est montré souverain à domicile. Mais, pour le moment

et suite au Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1), ce Derby d’Irlande n’a pas

prouvé qu’il était d’un excellent cru.

 

17

JUILLET 2011 - CURRAGH - OAKS IRLANDAISES

Lauréate

des 1.000 Guinées (Gr1) de Newmarket, Blue Bunting (Dynaformer) a montré

qu’elle était aussi dotée de tenue en s’imposant dans les Oaks irlandaises.

Comme Misty for Me (Galileo), la représentante Godolphin n’avait pu jouer les

premiers rôles dans les Oaks d’Epsom (Gr1), dont elle avait pris la quatrième

place, désavantagée par le manque de train. Au Curragh, le rythme a été plus

soutenu et Blue Bunting, longtemps attentiste, est venue battre à la fin

Baninmpire (Holy Roman Emperor) et Wonder of Wonders (Kingmambo), favorite de

l’épreuve. Blue Bunting avait offert son premier classique outre-Manche à

Mahmood al Zarooni, lors des "Guinées". Il gagne donc le deuxième à

cette occasion. Blue Bunting descend d’une souche maternelle

"Lagardère". C’est une petite-fille de Mrs Arkada (Akarad), troisième

du "Saint-Alary"et sœur de Manninamix (Linamix), deuxième du Grand

Critérium (Grs1).