Maljimar et son entraineur nick williams reviendront en france

Autres informations / 27.07.2011

Maljimar et son entraineur nick williams reviendront en france

Maljimar

(Un Desperado), pensionnaire de l’entraîneur anglais Nick Williams basé à Devon

au Sud-Ouest de l’Angleterre, s’est imposé mardi au Lion-d’Angers dans le Prix

de Barmon, cross-country de 5.200 mètres pour chevaux de 5ans et plus, par plus

de cinq longueurs. Rencontré après la course, il nous a confié: « Maljimar est

mon unique cheval de cross. Il n’y a que très peu d’épreuves de la sorte en

Angleterre et c’est pour cela que nous avions tenté l’expérience de venir à

Compiègne le 26 avril dernier où il s’était imposé d’une belle manière. Cela

nous avait convaincu de tenter l’Anjou-Loire Challenge (L) [où Maljimar a fini

cinquième de l’épreuve, ndlr]. La distance avait été un peu trop longue pour

lui et il s’était montré un peu allant. Il courait bien malgré tout et s’était

bien adapté aux obstacles ainsi qu’à la piste. C’est pour cela que nous sommes

revenus aujourd’hui. Il gagne d’une très belle manière et la distance lui

correspondait peut-être mieux. Nous sommes ravis. De plus, le site est

magnifique, la piste de très bonne qualité et nous sommes toujours très bien

reçus. » À propos de l’avenir de son pensionnaire âgé de 11ans, Nick Williams

est encore indécis : « J’hésite encore entre le Grand Steeple de Waregem ou le

Grand Cross de Craon pour jouer le jeu du challenge du Crystal Cup. Il partira

ensuite au repos. Une chose est sûre, sauf imprévu, nous reviendrons pour

l’Anjou-Loire Challenge l’année prochaine ! » L’entraîneur anglais nous a même

avoué par la suite l’éventuel projet d’installer prochainement une antenne de

son écurie sur le centre d’entraînement de Chantilly, comme l’avait fait

François Doumen en Angleterre.