Nathaniel, un pedigree quasi-parfait

Autres informations / 27.07.2011

Nathaniel, un pedigree quasi-parfait

Auteur

de constants progrès depuis le début de la saison et seul 3ans au départ,

Nathaniel a dominé ses aînés dans les "King George" (Gr1) en prélude

à une invasion programmée sur nos terres début octobre… Une bonne raison pour

s’intéresser à son pedigree, quasi parfait par ses composantes : un père étalon

tête de liste en Europe, une mère dont tous les produits ont abordé le niveau

des Stakes, une souche maternelle classique depuis un siècle sur la scène

internationale, un croisement à haut degré d’affinité orné de belles équivalences

génétiques, tout y est – ou presque – pour satisfaire les amateurs de grands

pedigrees !

GALILEO,

MEILLEUR QUE SON PERE…

À tout

seigneur tout honneur, nous commencerons donc par le père de Nathaniel,

l’étalon tête de liste européen actuel Galileo. Avec vingt gagnants de Gr1 à

son actif dans notre hémisphère, Galileo a d’ores et déjà dépassé son père,

Sadler’s Wells, au même stade de sa carrière de reproducteur. Que rajouter de

plus, si ce n’est que l’on retrouve les principales composantes de son pedigree

dans le papier du classique Workforce (deuxième de ces "King

George"), lequel est par un frère utérin d'Urban Sea et une fille de

Sadler’s Wells. Une génétique haut de gamme !

GALILEO

X SILVER HAWK, UNE PREMIERE…

Nathaniel

est le premier gagnant de Gr1 par Galileo et une fille de Silver Hawk, mais

sans doute pas le dernier…Sur les six foals en âge de courir issus de ce

croisement, lequel génère au passage un inbreeding sur le chef de race Hail to

Reason (via Bold Reason et Roberto), trois ont acquis du black type en course

(50 %) : Nathaniel, Namibia, gagnante de Listed en Allemagne, et l’excellent

Séville, deuxième du Racing Post Trophy (Gr1 -Casamento) l’an passé et encore

deuxième des Dante Stakes (Gr2 - Carlton House), de l’Irish Derby (Gr1 -Treasure

Beach) et du Grand Prix de Paris (Gr1 -Méandre) cette saison… Précisons que les

filles de Silver Hawk ont produit à ce jour cinq gagnants de Gr1, tous

descendants de Northern Dancer en lignée mâle directe dont deux via Sadler’s

Wells et deux autres via Nureyev, son trois quarts frère… Une affinité assez

claire ! Le pedigree de Nathaniel rappelle d’ailleurs celui d'Asi Siempre,

belle pouliche grise par El Prado (Sadler’s Wells) et une fille de silver Hawk,

qui se distingua chez nous par une place de troisième dans le Prix de Royaumont

(Gr3) – de Shawanda et Royal Highness – avant de remporter sa Listed à Vichy

(Prix Mme Jean Couturié) à 3ans, en prélude à une prolongation américaine qui

la vit s’adjuger les Spinster Stakes (Gr1) l’année suivante. Son père, El

Prado, donc, est en quelque sorte le "champion" de ce nick ayant

produit huit black type avec des filles de Silver Hawk, un score identique à

celui réalisé par son père, Sadler’s Wells, avec ce courant de sang. Sauf que

Sadler’s Wells compte parmi eux trois gagnants de Groupe qui présentent la

particularité d’être tous trois issus de la même jument : Magnificient Style,

mère de …Nathaniel !!!

SADLER’S

WELLS X MAGNIFICIENT STYLE : DU 100 % GROUPE…

Et

Magnificient Style n’a rencontré Sadler’s Wells qu’à trois reprises… Résultats

: Percussionist (2001) : gagnant des Lingfield Derby Trial Stakes (Gr3) puis

quatrième du Derby (Gr1) et lauréat du Yorkshire Cup (Gr2), il s’est reconverti

avec bonheur sur les haies pour s’imposer dans l’American Grand National Hurdle

(Gr1) aux USA ; Playful Act (2002) : gagnante des May Hill Stakes (Gr2) et du

Fillies Mile (Gr1) à 2ans puis lauréate des Lancashire Oaks (Gr3) et deuxième

des Irish Oaks (Gr1) derrière l’intouchable Shawanda à 3ans, elle fut adjugée

pour la somme record de 10,5 millions de dollars US en 2007 (bien que vide),

année de naissance de son deuxième foal, la gagnante de Gr2 Giant’s Play

(Giant’s Causeway) ; Changing Skies (2005) : gagnante des The Very One Stakes

(Gr3) et du Prévoyante Handicap (Gr3) et deuxième des Flower Bowl Invitational

Stakes (Gr1) aux USA…Une affinité exceptionnelle : du 100 % Groupe, tous avec

des mentions de Gr1 ! Au total, Magnificient Style a produit neuf foals âgés de

3ans ou plus : tous sont vainqueurs dont sept au niveau des Groupes ou des

Listed (78 %)…Outre les trois précités, nous mentionnerons Stylelistick (1999 -

Storm Cat), lauréate de deux Listed et placée de Gr3 aux USA, Echoes of

Eternity (2000 – Spinning World), gagnante des Sun Chariot Stakes (Gr2,

aujourd’hui Gr1) et des Park Hill Stakes (Gr2) avant de produire un gagnant de

Gr3, et Petara Bay (2004 - Peintre Célèbre), gagnant de Listed en Angleterre.

On soulignera au passage que ces deux derniers ont comme grand-père

Nureyev,  trois quarts frère de Sadler’s

Wells…Ses autres produits se nomment Monterey (par Montjeu, donc petit-fils de

Sadler’s Wells), gagnant en Angleterre avant d’échouer dans le Queen’s Vase

(Gr3) à Ascot, et Distinctive Look (Danehill), également gagnante outre-Manche

avant d’échouer dans une Listed (6e) mais dont le 3ans par Galileo, Royal

Peculiar, vient tout juste d’ouvrir son palmarès dans un maiden à Lingfield

pour sa seconde sortie publique. Magnificient Style a une pouliche de 2ans par

Galileo nommée Great

Heavens,

propre soeur de Nathaniel, et elle est actuellement suitée d’un foal d’Oasis

Dream nommé Throne Room que nous suivrons avec intérêt…

DE

BONNES RAISONS DE CROIRE EN SON POTENTIEL…

Magnificient

Style avait d’ailleurs pleinement le droit d’être présentée à des étalons

d’élite dès son entrée au haras : gagnante des Musidora Stakes (Gr3) sur les

2.100 m de York à 3ans devant la gagnante du Prix de Diane (Gr1) Sil Sila, elle

se recommandait de son frère utérin Siberian Summer, un fils du français

Siberian Express (gagnant du Prix Morny et de la Poule d’Essai des Poulains)

qui remporta six succès aux USA dont les Charles H. Strub Stakes (Gr1), et dont

la production compte notamment la gagnante de l'Apple Blossom Hp (Gr1) Dream of

Summer. D’autre part, Magnificient Style est par Silver Hawk et une

petite-fille de Nearctic, un croisement identique à celui de Zoonaqua, précoce

lauréate des Oak Leaf Stakes  (Gr1) aux

USA, mais sa conception fut en fait influencée par les succès de Silver Ending,

un fils de Silver Hawk issu d’une fille de Basin comme elle. Titulaire de huit

victoires en trente-sept sorties dont le Pegasus Handicap (Gr1) à 3ans aux USA,

Silver Ending trouva place comme étalon au Japon et fut réformé à l’âge de

17ans, sans avoir véritablement tracé.

EQUIVALENCE

GENETIQUE NORTHERN DANCER X ICECAPADE…

Le

pedigree de Magnificient Style présente une belle équivalence génétique entre

Amerigo (père de la gagnante du Prix Jacques Le Marois gris vitesse) et

Nearctic (père d’Icecapade), tous deux étant par Nearco et une fille ou

petite-fille d’Hyperion. Il n’est donc pas étonnant qu’elle n’ait rencontré que

des étalons de la lignée mâle de Northern Dancer, ce dernier étant par Nearctic

et une fille de Native Dancer comme Icecapade lui-même. Une équivalence

génétique que l’on retrouve dans de nombreux pedigrees classiques américains

mais aussi chez notre Fair Mix (Linamix), lauréat du Prix Ganay (Gr1), qui

provient de la même souche maternelle que Nathaniel ! Précisons pour être

complet que le pedigree de ce dernier est fortement inbred sur le chef de race

italien Nearco (dix courants de sang dont trois à la cinquième génération), et

que ses dosages sont riches en mentions classiques avec une forte dose de tenue

et beaucoup de brillance, indiquant un sujet de distance avec pointe, ce qu’il

vient de démontrer brillamment à deux reprises sur la piste d’Ascot !

UN

SIECLE DE CLASSICISME INTERNATIONAL…

La

famille maternelle (9-f) de Nathaniel remonte à la française affection (1914 –

Isidor), non placée en deux sorties chez nous puis exportée aux USA où elle

produisit quatre black type. Sa descendance a remarquablement tracé

outre-Atlantique, les mères successives aboutissant à notre sujet ayant tour à

tour alimenté la chronique classique locale, voire internationale, sans jamais

faiblir : Escutcheon (1927 - par Sir Gallahad III et Affection) remporta cinq

victoires dont les Alabama Stakes avant de produire quatre black type dont Mars

Shield (Kentucky Oaks) ; Bourtai (1942 - par Stimulus et Escutcheon) signa deux

succès et se plaça au niveau Listed avant de donner le jour à six black type

dont Bayou (Champion 3yo Filly) et Levee (CCA Oaks). Elle est à l’origine de

nombreux gagnants de Gr1 dont Anifa, Aptitude, Batteur, Big Spruce, Coastal,

Fair Mix, Geri, Manta, Meneval, Sleep Easy, Slew O’Gold, Slews Exceller,

Talking Picture, Trusted Partner, etc. Delta (1952 - par Nasrullah et Bourtai)

fit preuve de classe et de solidité en s’adjugeant seize victoires en

trente-trois sorties dont les Arlington Lassie Stakes et les Arlington Matron

Stakes (plus un chrono record sur 1.200 m à 4ans). Elle devint la mère de six

black type dont Dike (gagnant des Wood Memorial Stakes et troisième du Kentucky

Derby et des Belmont Stakes), et se retrouve à l’origine des gagnants de Gr1

Polonia ("Abbaye de Longchamp"), Ali Royal (Sussex Stakes),

Sleepytime (1.000 Guineas), Croco Rouge (Prix Lupin et d’Ispahan), Taipan…Basin

(1972 - par Tom Rolfe et Delta) demeura maiden en cinq sorties, mais sa

descendance compte les gagnants de Gr1 Cavalryman en France (Grand Prix de

Paris), Silver Ending aux USA, Copper Parade en Afrique du Sud, St Reims et

Zabeat en Nouvelle Zélande, Champagne en Australie…Mia Karina (1983 - par

Icecapade et Basin), gagnante pour ses débuts sur les 1.700 m de

Maisons-Laffitte avant d’échouer par deux fois au niveau supérieur sur notre

sol (cinquième de Listed), fut envoyée au haras aux USA où elle engendra le

gagnant de Gr1 Siberian Summer (Charles H. Strub Stakes) ; Magnificient Style

(1993 - par Silver Hawk et Mia Karina), mère de sept gagnants de Stakes dont

Playful Act et Nathaniel…D’évidence, Nathaniel avait à la base tous les atouts

dans son jeu pour réussir

Par

Thierry Grandsir (DNA Pedigree)