Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix du carrefour saint-jean (a) : miss liberty contient yarubo et retrouve le chemin du succes

Autres informations / 10.07.2011

Prix du carrefour saint-jean (a) : miss liberty contient yarubo et retrouve le chemin du succes

Pouliche

de classe du lot, Miss Liberty (Statue of Liberty) a renoué avec un succès qui

la fuyait depuis plus d’un an à l’occasion du Prix du Carrefour Saint-Jean.

Bien qu’un peu allante, en début de parcours, avant que Naahedh (Medicean) ne

lui prenne l’avantage, Miss Liberty a réussi à contenir jusqu’au bout le bon

retour de Yarubo (Muhtathir), monté en position d’attente par Christophe

Soumillon. Le pensionnaire de Jean-Claude Rouget a réalisé une belle ligne

droite, d’autant qu’il a dû changer de ligne lorsqu’il s’est retrouvé dans le

sillage de la future lauréate. On notera également la bonne rentrée d’Ixgan

(Indian Rocket), quatrième. Le pensionnaire de Christian Baillet n’avait plus

couru depuis un succès acquis cet hiver à Cagnes. Un problème au genou l’a tenu

éloigné des pistes,et il avait sans doute besoin de renouer avec la compétition

avant de fournir sa meilleure valeur. Miss Liberty, elle, a couru régulièrement

cette année.  Bonne troisième du Prix

Sigy (L) pour sa rentrée après un long break, elle a ensuite été dirigée

directement sur la Poule d’Essai (Gr1). Ne pouvant y figurer utilement, elle

s’est rachetée en prenant la deuxième place du Prix des Lilas (L), sur le mile.

Elle découvrait à Deauville la PSF et était raccourcie, elle qui avait brillé à

2ans sur les courtes distances, remportant notamment le Prix La Flèche (L). «

Je pense qu’elle peut faire aussi bien 1.200 mètres que le mile, a confié Pia

Brandt. Elle est également indifférente à l’état du terrain. Aujourd’hui, elle

s’est montrée plus allante que la dernière fois, et elle a pris l’avantage un

peu tôt, ce qui explique qu’elle se soit un peu arrêtée. Mais c’est une très

bonne pouliche qui répond présente depuis ses 2ans. Je n’ai pas encore réfléchi

à la suite de son programme. Il va falloir lui trouver de bons engagements.»

UN

PRODUIT DUBOIS

Élevée

par l’Écurie D (comme Dubois), Miss Liberty est le premier produit de sa mère,

Miss America (Spinning World), qui défendait les couleurs de Jean-Pierre

Dubois. Elle avait gagné une “G” à Lyon-Parilly, Miss Cotta (Dynaformer),

deuxième mère de Miss Liberty, courait aussi sous les couleurs “Dubois”. Miss

America est son seul produit vainqueur.