Prix robert papin (gr2) : family one, le poulain a battre

Autres informations / 23.07.2011

Prix robert papin (gr2) : family one, le poulain a battre

Cinq

partants seulement dans le Prix Robert Papin (Gr2). Force est de reconnaître

que l’on peut être déçu par le peu d’attrait des professionnels pour cette

épreuve. Nombre de 2ans attendus dans le Gr2 mansonnien, parmi lesquels Bapak

Chinta (Speightstown) et Frederick Engels (Iceman), ont décliné la lutte pour

s’orienter vers d’autres objectifs. De ce fait, le lot est “creux”, même si

certains éléments de classe sont heureusement de la partie. A commencer par

Family One (Dubai Destination) qui s’annonce comme le poulain à battre. Son

parcours est quasi parfait: quatre courses, trois victoires et une deuxième

place. Une défaite excusable puisqu’il était un peu frais. Vainqueur à

Saint-Cloud, Longchamp et Chantilly dans le Prix du Bois (Gr3), Family One va

découvrir Maisons-Laffitte et la distance de 1.100m. Mais dans le “Bois”, une

épreuve qui a révélé six des onze derniers lauréats, il s’est détaché

brillamment, prouvant que l’allongement de la distance ne serait pas un

problème. Auteur d’un très bon travail sur la ligne droite de Deauville, il

devra composer avec le terrain souple, qui pourrait le contrarier.

Néanmoins,  il cherchera dimanche à

gagner son billet pour le Prix Morny (Gr1).

LIMITES

INCONNUES POUR MAC ROW

Invaincu,

en deux courses, Mac Row (Le Vie dei Colori) a laissé deux belles impressions,

la dernière sur le parcours de dimanche. Plus revu depuis son succès dans le

Prix Riverman (B), début juin, il arrivera frais sur cette course ce qui peut

jouer en sa faveur... comme le desservir. Son entraîneur, Jean-Claude Rouget,

profite du faible nombre de partants pour tester son poulain dans les Groupes.

Peut être que les limites de Mac Row ne seront toujours pas connues dimanche

soir.

BEAR

BEHIND, LE SEUL ANGLAIS EN LICE

Des

nombreux anglais engagés, il n’est finalement resté que Bear Behind (Kodiac)

présenté par Tom Dascombe, qui connaît une belle réussite en France. Cinquième

des Windsor Castle Stakes (L), derrière Frederick Engels, ce poulain dur a

prouvé sa qualité face à de bons adversaires. Son mentor pense que Family One

sera dur à battre. À Bear Behind de prouver qu’il peut déjouer les pronostics.

Autre partant étranger, ou plutôt partante, Kapitala (Hawk Wing) est entraînée

par Andreas Lowe, en Allemagne. Associé à Davy Bonilla, qui a monté le dernier

vainqueur germanique de la course, Boccassini (Artan), en 2006, elle ne compte

qu’une sortie pour une deuxième place derrière un bon élément, Sylvan Song

(Street Cry). C’était déjà sur les 1.100m de Maisons-Laffitte. Enfin, Louve

Rouge (Gold Away) a très bien couru dans le récent Prix des Rêves d’Or (L, 3e)

et elle tentera de prouver que ses progrès ne sont pas terminés.

EDITION

MEMORABLE

En 1970,

My Swallow (Le Levanstell) monté par Lester Piggott devance un certain Mill

Reef (Never Bend), piloté par G. Lewis. La lutte qui fait rage est terrible et

l’écart à l’arrivée réduit à une courte tête. Le premier remportera à 2ans le

Grand Criterium (Gr1), le Prix La Salamandre (Gr1), le Prix Morny (Gr1). Le

second a un palmarès prodigieux avec le Derby d’Epsom (Gr1), les Eclipse Stakes

(Gr1), les King George & Queen Elizabeth Stakes (Gr1), le Prix de l’Arc de

Triomphe (Gr1). My Swallow est considéré comme un des meilleurs 2ans de tous

les temps alors que Mill Reef est l’un des meilleurs chevaux de tous les temps

!

QUI EST

ROBERT PAPIN ?

Né en

1848 et décédé en 1926, Robert Papin devient, en 1887, l’un des quatre membres

fondateurs de la Société Sportive avec Eugène Adam, Alfred de Rollepot, et le

Marquis de Nieuil. Il hérite de la Présidence de “la Sportive” au décès

d’Eugène Adam, le 4 juin 1904, et ce jusqu’en novembre 1926. Il aura été le

second Président de cette société. Après la guerre de 1870, il collabore à des

journaux hippiques sous le pseudonyme de Robert de Lizy, nom qu’il a gardé

comme propriétaire de chevaux courant sous ses couleurs (casaque et toque bleu

clair).