Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix six perfections (l) : duel d’invaincues arbitre par une anglaise

Autres informations / 29.07.2011

Prix six perfections (l) : duel d’invaincues arbitre par une anglaise

Créé en

2010, le Prix Six Perfections (L) avait offert une très belle lauréate avec

Helleborine (Observatory),  devenue

ensuite la meilleure 2ans entraînée en France. Cette année, le lot de cette

Listed a également de l’allure avec trois françaises invaincues en lice face à

une anglaise présentée par John Gosden. Le rôle de favorite devrait revenir à

Sylvan Song (Street Cry), lauréate de ses deux seules sorties. La dernière a

été une “balade de santé” au niveau B, à Chantilly. Sylvan Song y devançait

alors Louve Rouge (Gold Away), ce qui peut rassurer d’un point de vue de sa”

ligne”, car cette dernière a terminé, dimanche dernier, deuxième du Prix Robert

Papin (Gr2). Toutefois, avant de penser que cette “ligne” est en béton, voyons

déjà comment Sylvan Song va se comporter au niveau Listed... Présentée par

Jean-Claude Rouget, Dear Lavinia (Grand Slam) sera aussi très en vue. Elle

vient de reconnaître victorieusement le parcours proposé le 30 juin dans une

“D”. Elle y avait survolé l’épreuve, gagnant de 3 longueurs après avoir animé

l’épreuve. Cette Listed est la suite logique dans son programme et, même si

l’opposition est plus relevée, Dear Lavnia peut s’imposer de bout en bout.

Enfin, l’autre invaincue française est Tibaldi (Motivator), qui a “fait un

truc” sur la ligne droite de Maisons-Laffitte le 24 juin. Mal embarquée, à 400m

du poteau, elle a placé un coup de reins sortant de l’ordinaire pour venir

s’imposer. Toutefois, elle a peut être eu une mauvaise leçon ce jour-là, les

choses ne s’étant pas passées comme prévu... Il faut remarquer qu’elle suit le

même programme qu’Helleborine, puisque cette dernière a gagné la même course

qu’elle en débutant.

DU POUR

ET DU CONTRE POUR ELUSIVE KATE

Seule

étrangère dans ce lot, Elusive Kate (Elusive Quality) reste sur une victoire

pleine d’autorité à Kempton. Ce qui peut “refroidir”, c’est que ce succès a été

obtenu sur la PSF, ce qui n’est pas un gage de haut niveau. Mais, Elusive Kate

devançait Kinetica (Stormy Atlantic), une pensionnaire de Sir Mark Prescott qui

a ensuite facilement gagné une Listed à Sandown. Et, tout au long de la ligne

droite, Elusive Kate en avait la mesure. Des images de sa victoire, il ressort

qu’Elusive Kate est une pouliche assez froide. Elle devrait bien s’entendre

avec Olivier Peslier.