Un zest de "nureyev"…

Autres informations / 05.07.2011

Un zest de "nureyev"…

Pour que

la pâte prenne, ajoutons un autre ingrédient de qualité, capable de renforcer

les saveurs existantes: Nureyev. Le mélange Nureyev x fille de Riverman avait

déjà été validé par de grands chefs, générant notamment le champion miler

Spinning World (5 Grs1 sur le mile pour la maison Niarchos) ou encore le double

gagnant de Gr1 Pressing (Soviet Star x Riverman). Une émulsion solide

concrétisée par Imroz, troisième du Las Cienagas Hp (Gr3) aux USA, et qui fut

le meilleur produit de sa mère avec la placée de Listed Insinuate (Mr

Prospector).

UNE

DOUBLE DOSE DE "ROUGH SHOD II"…

Pour

relever le tout, il faut un ingrédient compatible, apte à rehausser les saveurs

du plat : le champion miler Lear Fan (gagnant du Prix Jacques Le Marois par

quatre longueurs). Son union avec les filles de Nureyev offre la particularité

de générer une très belle équivalence génétique entre les frère et soeur lt

Stevens et Thong (tous deux par Nantallah et l’importante Rough Shod II), une

recette à l’origine de nombreux grands mets à la sauce

"Wildenstein"dont le regretté Loup Solitaire (Grand Critérium), et du

champion miler Good Ba Ba (Lear Fan x Zilzal), six fois lauréat de Gr1 à Hong

Kong. Le pedigree de la double gagnante de Gr1 Rainbow View (Dynaformer x

Nureyev), bien que outcross, sort également d’un moule comparable. De plus,

Lear Fan est un fils de Roberto qui a lui aussi très bien croisé avec Riverman,

d’où le champion stayer Royal Rebel (Robellino x Riverman), double lauréat de

l’Ascot Gold Cup (Gr1). Nous ajouterons à la préparation un soupçon de vodka,

une championne japonaise qui défit les mâles dans le Derby local (Tokyo Yushun)

après 64 ans de disette pour les femelles, fruit du croisement entre Tanino

Gimlet (petit-fils de Roberto) et une fille de Rousillon (Riverman). Au final,

nous obtenons Posteritas, gagnante des Virginia Stakes (L) en GB et meilleur

produit de sa mère.

"NORTHERN

DANCER", L’EPICE INDISPENSABLE…

Il ne

reste plus qu’à napper le tout d’une sauce parfaitement compatible avec le

reste : Cacique. Son union avec Posteritas génère des inbreedings 4x6x4 sur

Northern Dancer (l’épice quasi-indispensable au classicisme), 5x5x7x5 sur

Natalma, et 5x3 sur Roberto via la gagnante des Cheveley Park Stakes (Gr1)

Sookera et Lear Fan.

DOUBLE

RATION DE "ROBERTO"…

Doubler

la dose de Roberto dans un cocktail est une recette à l’origine de trois autres

gagnants de Gr1, chaque fois obtenue via un fils et une fille de ce gagnant de

Derby : le stayer Rite of Passage (via Immense et Kris S), la classique Snow

Fairy (via Red Ransom et Slightly Dangerous), et notre bon Planteur (via

Immense et Lear Fan, présents en bas de papier). Maintenant, pour obtenir une

tenue parfaite en bouche, il faut que le père de l’étalon choisi s’accommode

des ingrédients en présence : or Danehill a produit la gagnante des Yorkshire

Oaks (Gr1) Punctilious avec une fille de Roberto et le double gagnant classique

Desert King avec une fille de Nureyev, tandis que ses fils engendraient la

triple lauréate du Melbourne Cup (Gr1), Makybe Diva, et le gagnant du Prix

Morny (Gr1), Myboycharlie, avec des filles ou petites-filles de Riverman. On

peut même mentionner le pedigree du champion Tiger Hill, par Danehill et une

descendante de herbager, étalon que l’on retrouve un peu plus loin dans le

pedigree maternel. Une compatibilité quasi-parfaite, renforcée par la réussite

de croisements antérieurs tentés avec la famille proche : Insinuate, soeur

utérine de la deuxième mère de Mutual Trust, a produit le gagnant de Gr3

Stronghold avec Danehill, et All At Sea provient de la même souche que le

gagnant de Gr2 Father Time et la gagnante du Critérium de Saint Cloud (Gr1)

Passage of Time, deux frère et soeur par Dansili…

A

DEGUSTER SANS MODERATION…

Mutual

Trust est le troisième foal de Posteritas. Le premier, une pouliche par

Zamindar du nom de Pure Joy (croisement Mr Prospector x Roberto), se plaça

deuxième d'Abbeyside dans le Prix Yacowlef (L) lors de ses débuts. Le second,

un hongre nommé Postcode, ne compte à ce jour que deux modestes victoires bien

que fils de Dansili et donc porteur d’un patrimoine génétique proche de celui

de son glorieux cadet. La sauce ne prend pas toujours…Enfin, Posteritas a une

pouliche de 2ans par Zamindar nommée Postale, un mâle yearling par Rail Link

(fils de Dansili) et une pouliche foal par Champs Élysées (propre frère de

Cacique)… Des mets que nous savourerons sans modération dès leur entrée dans la

grande salle !