à san sebastian jeudi

Autres informations / 10.08.2011

à san sebastian jeudi

 PREMIERE REUNION PMU

Ce jeudi 11 août est une grande

date pour les courses espa- gnoles. Pour la première fois, une réunion entière sera

sup- port de paris PMU en terre ibérique, à San Sebastian préci- sément. Six courses

seront au programme, avec, en point d’orgue, le Premio Gran Casino Nervion (C),

qui a réuni un bon lot de milers locaux dont mil azul (Russian Blue) et belate

(Dyhim Diamond). Trois autres réunions auront lieu sur la piste de Lasarte, les

15 et 25 août ainsi que le 11 sep- tembre. Jérôme Carrus, Vice-président de l’hippodrome

de San Sebastian, nous a confié au sujet de l’apparition des courses de San Sebastian

sur le calendrier international du PMU : « Cette année, il y a eu une forte densification

de l’of- fre de paris du PMU sur les courses étrangères. Les parieurs du pays basque

peuvent prendre des paris sur les courses françaises en masse commune et 70 % des

chevaux qui courent durant l’été à San Sebastian ont couru en France, notamment

à La Teste, Mont-de-Marsan ou encore Dax. De ce fait, France Galop a jugé que l’on

était digne de recevoir des réunions PMU. Pour accueillir ces meetings, nous

n’avons pas eu besoin de faire des réaménagements, d’au- tant qu’ils avaient déjà

été faits au fil des années. Et puis des grandes écuries françaises sont venues

courir à San Sebastian, comme l’écurie Rothschild. La piste de l’hippo- drome est

sélective, avec des virages secs. Le terrain devrait être comme à Deauville pour

la réunion de ce jeudi, en dépit de la forte pluviométrie du mois de juillet. D’autant

que le meeting estival n’a débuté que le 10 juillet et qu’il n’y a eu qu’une réunion

par semaine depuis. Également, nous procédons à des contrôles anti-dopage dans les

mêmes conditions qu’en France, en course comme à l’entraîne- ment. Pour la deuxième

réunion PMU à San Sebastian, lundi, il y aura la Copa de Oro, support du Défi du

Galop, dans laquelle Young tiger sera de la partie. La course est d’un bon niveau

et le cheval de François Rohaut, s’il venait à gagner, pourrait prendre une sérieuse

option sur le titre. »