Criterium du fonds europeen de l’elevage (l) : saint pellerin prend place parmi l’elite des 2ans

Autres informations / 24.08.2011

Criterium du fonds europeen de l’elevage (l) : saint pellerin prend place parmi l’elite des 2ans

 

 « Il gagne bien et fait partie des bons 2ans.

Il pourrait courir le Prix des Chênes en vue du Critérium International »,

explique Jean-Claude Rouget après la victoire pleine d’autorité de son protégé

Saint Pellerin (Königstiger) dans le Critérium du Fonds Européen de l’Élevage

(L). Restant sur deux victoires très impressionnantes, mais devant des

adversaires d’un niveau moyen, Saint Pellerin passait un test dans cette Listed

deauvillaise. Et il l’a brillamment réussi en gagnant. Il se place parmi

l’élite des 2ans français sur le mile. Le Critérium du Fonds Européen de

l’Élevage est la première bonne épreuve sur 1.600m pour les 2ans. Les suivantes

sont notamment le Prix des Chênes et le Critérium International, qui sont sur

l’agenda du poulain de Gérard Augustin-Normand. Des Groupes dans lesquels

l’opposition sera encore plus relevée, mais, une fois encore, Saint Pellerin

donne l’impression de posséder encore une marge de progression. D’autant plus

qu’il apprend vite. Lors de ses deux dernières courses victorieuses, il avait

été devant et n’avait vu aucun de ses rivaux. Mais il n’avait rien appris.

Mardi, il a attendu en cinquième position, derrière le puissant Humungosaur

(Red Ransom), sans pour autant se montrer tendu. Dans la ligne droite, il a

prononcé son effort isolé à l’extérieur de la piste et a contré facilement le

retour d’Orcus (Russian Blue) dans les deux cents derniers mètres. Une bonne

leçon pour le futur de sa carrière. À son retour aux balances, son mentor nous

a confié : « Saint Pellerin a bénéficié d’un bon parcours et le rythme a été

suffisamment sélectif pour lui. C’est un poulain maniable, il a pu évoluer

caché mais a dû faire la ligne droite tout seul. »

CHRISTOPHE

LEMAIRE : « IL A UN BON MENTAL »

Séduit

une nouvelle fois par Saint Pellerin, Christophe Lemaire, jockey du vainqueur,

a expliqué au micro du cheval émetteur : « Cette fois, nous avons eu un leader

tout le parcours, mais on ne l’a pas suivi. J’ai préféré me faire emmener.

C’est un poulain qui a une bonne pointe ainsi que l’aptitude à ce terrain. J’ai

dû avancer un peu tôt, mais, dans ce type de configuration, mieux vaut ne pas

fignoler. Saint Pellerin est bien dans sa tête. J’étais confiant, d’autant que

les deux dernières fois, il avait fait des galops public. Et nous avions été

devant car il avait une toute première chance. Il a un bon mental et une bonne

accélération, il est toujours en progression et peut monter de catégorie. »

ORCUS,

MENTION BIEN POUR SES DEBUTS "PARISIENS"

Après

deux victoires et deux premiers accessits dans le Sud-Ouest, Orcus montait de

catégorie et, comme le lauréat, il passait un test qu’il a réussi. Attentiste

dans le sillage de Saint Pellerin, il a entamé son effort en pleine piste à

l’entrée de la ligne droite. Il l’a bien prolongé jusqu’au bout, finissant à

seulement une longueur du vainqueur. Deux jours après la victoire de Dabirsim

(Hat Trick) dans le Darley Prix Morny (Gr1), Orcus confirme qu’il est un autre

2ans talentueux de l’entraînement de Christophe Ferland. Et il permet au

Sud-Ouest de réussir le doublé dans cette Listed. Christophe Ferland nous a

expliqué après la course : « C’est un poulain qui possède une belle

"musique" en province. On a donc tenté notre chance à Deauville.

D’autant qu’il a une vraie aptitude à ces terrains, ce qui l’a aidé. C’est un

cheval assez dur. Il continue son accélération dans la phase finale. Il va se

faire pendant l’hiver, ce qui est encourageant pour 2012. Pour son programme,

il a le droit à beaucoup de choses, une "D", une "B" voire

une Listed. Je vais voir comment il rentre. La facilité pourrait nous conduire

sur une "B" à la rentrée mais il y a aussi l’option d’une Listed. »

UNE

BONNE FAMILLE ALLEMANDE

Saint

Pellerin a été acheté aux ventes de yearlings BBAG pour 20.000 € par Sylvain

Vidal. Sa mère, Salontasche (Dashing Blade), a remporté deux courses. Elle a

produit Salontanzerin (Black Sam Bellamy), placée de Listed, et Saphir (Black

Sam Bellamy), gagnant du Bavarian Classic (Gr3). La deuxième mère de Saint

Pellerin, Salonrolle (Tirol), a gagné les 1.000 Guinées allemandes (Gr2). Elle

a produit plusieurs bons chevaux dont Peppertree Lane (Peintre Célèbre),

gagnant de Gr3 au Curragh. Quatre de ses produits sont black type.

SAINT

PELLERIN, UN ACHAT CHEZ BBAG

C’est

Sylvain Vidal qui a acheté Saint Pellerin. Il l’a déniché aux ventes de

yearlings de BBAG l’an dernier. « Pour moi, c’était le plus beau mâle de cette

vente, se souvient Sylvain Vidal. Il avait une robe magnifique et avait

beaucoup de présence. C’était un bon marcheur, avec de l’énergie, et il était

de taille moyenne. Ce profil de cheval a bien plu à Gérard Augustin-Normand.

Nous étions donc tous emballés par Saint Pellerin qui était en plus bien

préparé. Il était présenté par le Gestu¨t Fahrhof et cela rassure aussi. Saint

Pellerin provient d’une très belle famille allemande, puisque sa deuxième mère

est gagnante des "Guinées" en Allemagne. »