Darley prix kergorlay (gr2) : jukebox jury se transforme en stayer d’elite

Autres informations / 21.08.2011

Darley prix kergorlay (gr2) : jukebox jury se transforme en stayer d’elite

Jubebox

Jury (Montjeu) a réussi un coup de maître. Pour son premier essai sur plus de

2.500m, le pensionnaire de Mark Johnston a remporté une victoire autoritaire

dans le Darley Prix Kergorlay (Gr2). Deux ans après son succès dans le Grand

Prix de Deauville (Gr2), alors qu’il n’avait que 3ans, il prouve qu’il a

conservé une bonne partie de ses moyens. Moins incisif sur la distance

classique ces derniers mois, Jukebox Jury n’a eu aucun problème à tenir les

3.000m imposés. Et son succès dominical lui permet d’élargir son horizon car il

a le profil d’un futur bon stayer. Installé en tête par Neil Callan, Jukebox

Jury a galopé à une allure régulière, sans être pour autant très sélective. À la

sortie du tournant final, il a accéléré sèchement, faussant compagnie à ses

rivaux, tout en allant complètement à l’extérieur de la piste. Pour finir, il

n’a connu aucun souci, gagnant nettement. Une tactique salutaire puisque le

centre de la piste a été le théâtre de quelques gênes, dont a été victime

Celtic Celeb (Peintre Célèbre). Des gênes qui ont déclenché une enquête sans

suite. Pour l’anecdote, Jukebox Jury avait déjà enlevé une épreuve de bout en

bout : c'était le Grand Prix de Deauville. « Il est bien meilleur lorsque le

train est rapide et l’on sait qu’en France, c’est rarement le cas, nous a dit

Mark Johnston. On craignait donc le manque de train. Ce n’était pas l’objectif

d’aller devant. Mais pour éviter les pièges d’une course peu sélective, il a

été devant et c’était bien mieux ainsi. Si tout va bien, il sera orienté vers

l’Irish St Leger et les Canadian International Stakes (Grs1). » Neil Callan,

qui a remplacé Roystone Ffrench, pilote habituel de Jukebox Jury, a confié : «

Je dois remercier vivement Mark Johnston pour cette victoire. Le cheval était

bien à l’avant et il a apprécié que je le laisse faire. »

KASBAH

BLISS, EGAL A LUI MEME

Même

s’il n’a plus gagné depuis sa victoire, en début d’année, dans une course

principale, Kasbah Bliss (Kahyasi) fait toujours le maximum. Ce dimanche, il

retrouvait son terrain de prédilection et il a couru sa valeur en terminant

vite pour accrocher le premier accessit. L’autre protégé de François Doumen,

Celtic Celeb, a été contrarié, ne pouvant passer à la corde entre Brigantin

(Cozzene), futur troisième, et Très Rock Danon (Rock of Gibraltar). Il se

rapprochait néanmoins avec des ressources et il doit être revu. François Doumen

nous a expliqué : « Le cheval court très bien sur un terrain qui lui a plu. Il

devrait pouvoir gagner son Groupe avant la fin de l’année. Quant à Celtic

Celeb, il a effectué une fin de course qui est prometteuse pour le futur. »

MANIGHAR

: DIRECTION LE MELBOURNE CUP

Deuxième

de la dernière édition du Prix Kergorlay, Manighar (Linamix) s’est une nouvelle

fois montré courageux pour aller prendre une place, la quatrième en

l’occurrence. Septième du Melbourne Cup (Gr1) l’an dernier, il retentera sa

chance cette année dans cette célèbre épreuve australienne.

AMERICAIN

NOUS LAISSE SUR NOTRE FAIM

Lauréat

de la dernière édition du Melbourne Cup, Américain (Dynaformer) a déçu en étant

incapable de se montrer menaçant pour finir. Durant le parcours, il a évolué

contracté et a été contrarié par l’accélération brutale dans la ligne droite.

Mais il ne faut pas le condamner sur cette sortie et sur sa vraie valeur, il a

le droit d’aller défendre son titre en Australie.

JUKEBOX

JURY, DE LA FAMILLE DE BELLE ALLURE

Jukebox

Jury a été élevé par Paul Nataf, qui a déjà connu de belles satisfactions avec

la regrettée Mare aux Fées (Kenmare), mère de "Jukebox". Cette

dernière, issue d’une souche Rothschild, avait couru trois fois, remportant une

course. Pour Paul Nataf, elle a donné Belle Allure (Numerous), devenue lauréate

de Groupe grâce à sa victoire dans le Prix Vanteaux (Gr3). Les deux derniers

produits de Mare aux Fées sont Le Larron (High Chaparral), à l’arrivée de

courses principales et de Groupes, et un mâle par Hurricane Run.  Parmi ses quinze produits, Mare aux Fées a

également donné The Mask (Saint Estèphe), quatre fois placé de Groupe, et

Pierrot Solaire (Dancing Spree), un vainqueur de Listed.