Darley prix kergorlay (gr2) : l’elite des stayers français sur le tapis vert deauvillais

Autres informations / 20.08.2011

Darley prix kergorlay (gr2) : l’elite des stayers français sur le tapis vert deauvillais

Le

Darley Prix Kergorlay (Gr2) a réuni un lot fourni de treize partants sur les

3.000m de la piste deauvillaise. Pour cette première étape vers les Grs1 de

l’automne, les Prix du Cadran et Royal-Oak, l’élite française du fond est bien

présente. Vainqueur du Melbourne Cup (Gr1) 2010, Américain (Dynaformer) ne sera

pas de la partie, à Paris, cet automne. Le pensionnaire d’Alain de Royer Dupré

va tenter le doublé dans la grande épreuve australienne. Il se prépare donc en

conséquence, comme il l'avait fait l’an dernier.  Après avoir enlevé le Prix de Reux (L), sur

2.500m, il passe par ce "Kergorlay" qu’il a déjà remporté l’an

dernier, devant Manighar (Linamix) qu’il va retrouver. Américain est le cheval

de la course. Gentoo (Loup Solitaire) fait aussi partie des meilleurs stayers

tricolores avec Brigantin (Cozzene). Auteur du doublé

"Cadran-Royal-Oak", en 2010, le premier vient d'effectuer sa rentrée

dans le Prix de Reux, terminant cinquième. Il avait besoin de cette tentative

après un long voyage, au Japon. Le second, Brigantin, a été supplémenté.

Lauréat des Prix de Lutèce (Gr3) et Vicomtesse Vigier (Gr2) grâce a une jolie

course tactique, il a conclu troisième de l’Ascot Gold Cup (Gr1). Sa fin de

course a été remarquable. En progrès, il a le profil pour remporter son Gr1 sur

les longues distances.

CELTIC

CELEB ET KASBAH BLISS, LES DEUX ATOUTS DE FRANÇOIS DOUMEN

Les deux

pensionnaires de François Doumen, Celtic Celeb (Peintre Célèbre) et Kasbah

Bliss (Kahyasi), présentent deux profils opposés. Le premier, âgé de seulement

4ans, a terminé deuxième du "Royal-Oak" 2010, après un succès dans le

Prix Chaudenay (Gr2). Kasbah Bliss est lui meilleur sur du bon terrain, qu’il

devrait retrouver dimanche. Gagnant de Listed, en début de saison, il a été

contrarié par une course sans train dernièrement. Également en lice, Dunaden

(Nicobar) s’est hissé au niveau des Groupes, après s’être fait connaître dans

les gros handicaps. Capable de belles fins de course, il affronte un lot très

relevé.  Appelé à réussir dans cette

catégorie, sur les longues distances, Ley Hunter (Kingmambo) a été malchanceux

à Longchamp le 14 juillet.

DEUX

ANCIENS LAUREATS DU GRAND PRIX DE DEAUVILLE

Jukebox

Jury (Montjeu) et Marinous (Numerous) ont enlevé les deux dernières éditions du

Grand Prix de Deauville (Gr2). Pour la première fois, il va s’essayer sur plus

de 2.500m. Quant à Marinous, il possède de l'expérience sur les longues

distances, y connaissant une certaine réussite... lorsque le rythme de la

course est suffisamment élevé.