Deauville, prix de crevecoeur et des marettes (f) : la classe se met en eveil

Autres informations / 09.08.2011

Deauville, prix de crevecoeur et des marettes (f) : la classe se met en eveil

Les Prix

de Crèvecoeur et des Marettes (F) font partie des courses les plus attendues du

meeting deauvillais. Elles sont en effet porteuses d’immenses espoirs pour les

entourages qui y engagent des chevaux. Ces épreuves sont souvent le théâtre des

débuts de très bons chevaux comme Planteur, Fuissé ou encore Astarabad chez les

poulains et Zagora, Coquerelle et Tryptych chez les pouliches. Le

"Crèvecoeur" et les "Marettes" sont donc régulièrement un

excellent tremplin vers les Groupes. D’ailleurs, depuis 1995, 37,6 % des

partants de la première course sont devenus black type contre 32,6 % dans la

seconde. Cette année, chez les poulains, on retrouve Mainsail (Oasis Dream), le

frère de Rail Link, gagnant de “l’Arc” 2006, Tenenbaum, le premier produit

d’Authorized, lauréat du Derby d’Epsom (Gr1) 2007, à paraître en piste, Rainbow

Quartz (Pulpit), fils de Rolly Polly (Mukaddamah), gagnante du Prix Robert

Papin (Gr2), et Veneziano (Peintre Célèbre), neveu de la très bonne Verveine

(Lear Fan). Nous ne serons pas en reste avec les femelles puisque Queen Bubble

(Layman), la soeur de Bubble Chic (Chichicastenango), deuxième du Prix du

Jockey Club (Gr1), sera en lice, mais également Vazarina (Muhtathir), une

petite-fille de Vereva (Kahyasi), gagnante du Prix de Diane (Gr1), et Mud Hilah

(Kingsalsa), qui appartient à la souche de la championne Urban Sea (Miswaki),

meilleure poulinière européenne du XXe siècle.