Deauville, prix maurice de gheest-goldikova (gr1) : moonlight cloud fait etalage de sa classe

Autres informations / 08.08.2011

Deauville, prix maurice de gheest-goldikova (gr1) : moonlight cloud fait etalage de sa classe

Freddy

Head n’avait jamais caché l’estime qu’il plaçait en Moonlight Cloud (Invincible

Spirit). Dimanche, elle lui a donné raison en terrassant l’opposition dans le

Prix Maurice de Gheest-Goldikova (Gr1). Ses adversaires n’ont pas existé quand

la partenaire de Thierry Jarnet a placé une accélération dévastatrice à deux cents

mètres du poteau. À l’arrivée, quatre grandes longueurs la séparent du gagnant

des Golden Jubilee Stakes (Gr1), Society Rock (Rock of Gibraltar). Un monde !

UNE

CONFIRMATION EN FORME DE REVELATION

La

vitesse qu’a montrée Moonlight Cloud pour déposer l’opposition fait d’elle l’un

des meilleurs flyers au monde actuellement. L’opposition dans ce "Maurice

de Gheest" n’était pas composée de seconds couteaux avec plusieurs

gagnants de Gr1 au départ. Souvent malheureuse, comme le rappelait Freddy Head,

Moonlight Cloud efface d’un coup tous ces revers et ces mauvais parcours. «

J’ai toujours beaucoup estimé Moonlight Cloud, disait Freddy Head après la

course. Elle a beaucoup de vitesse. Aujourd’hui, elle a fait étalage de tout

son talent. Elle a eu une très bonne course. Elle a tendance à être tendue dans

un parcours.  Là, elle a pu être cachée

derrière des chevaux qui avançaient, Zoffany notamment. Elle est venue sur des

chevaux battus, puis a montré un changement de vitesse exceptionnel. » Depuis

Marchand d’Or (Marchand de Sable) en 2006, aucun 3ans n’avait remporté ce Gr1.

Depuis Dead Certain en 1990, aucune pouliche de 3ans n’avait remporté ce Gr1.

L’exploit de Moonlight Cloud est remarquable, d'autant qu’elle devait s’élancer

de la stalle 12, presque le plus à l’extérieur.

RIEN

N’EST DECIDE CONCERNANT L’AVENIR

Interrogé

sur la suite du programme de sa pouliche, Freddy Head restait retenu et

expliquait : « Avant ce "Maurice de Gheest", je n’avais pas fait de

plan sur la comète. Alors, pour l’instant, je ne sais pas sur quelle course va

aller Moonlight Cloud. Même si, à première vue, comme cela, le Prix de la Forêt

pourrait être une option possible. Aujourd’hui, Moonlight Cloud montre qu’elle

peut a priori tenir. Mais vu sa vitesse de base, je pense qu’elle est très bien

sur les longs sprints. Son programme se fera aussi en fonction de si elle reste

à l’entraînement l’an prochain ou non. »

C’ETAIT

LA FAVORITE DES "GUINEES"

Il faut

se souvenir qu’après avoir gagné de bout en bout le Prix Imprudence (Gr3),

Moonlight Cloud était devenue la favorite des "Guinées" de Newmarket.

Mais elle était restée longtemps dans sa stalle de départ, alors que son

entourage avait demandé à ce qu’elle rentre dans les dernières. Mal embarquée

dans le parcours, elle avait tenté un truc en venant en dehors. Mais l’effort

consenti et, certainement, un léger manque de tenue, ont fait qu’elle n’a pu

jouer l’arrivée.

DREAM

AHEAD DANS UN JOUR SANS

Logique

favori dimanche, Dream Ahead (Diktat) a réalisé une performance que l’on peut

qualifier de décevante. Son jockey, William Buick, n’a pas été des plus

inspirés en plaçant son partenaire derrière Smooth Operator (Big Shuffle), qui

était loin d’être l’une des premières chances de la course. Également, Dream

Ahead n’était pas le même cheval qu’à Newmarket et sa septième place ne reflète

pas sa vraie valeur. Interrogé après la prestation de son poulain, David

Simcock, son mentor, expliquait : « Je ne comprends pas. Le cheval était dans

un mauvais jour. Il a vraiment été décevant. Quand il a eu le jour, il n’a pas

du tout giclé. Il devrait aller courir le Sprint Cup à Haydock. »

HAYDOCK

AUSSI POUR SOCIETY ROCK

Vainqueur

de Gr1, Society Rock prend une belle deuxième place. À distance de la gagnante

et à la lutte avec Marchand d’Or et Genki (Shinko Forest). Society Rock a tenu

son rang et James Fanshawe, son entraîneur, parlait d’une possible

participation au Sprint Cup d’Haydock.

BONNE

PRESTATION DE MARCHAND D’OR

Triple

gagnant et doyen de cette épreuve – ce qui est un record –, Marchand d’Or a

fourni une belle prestation, revenant prendre, au courage, la troisième place

le long du rail. « Je ne suis pas déçu, le cheval court très bien. À 8 ans,

être encore à ce niveau de compétition, ce n’est pas commun. Et la gagnante est

une très bonne pouliche. Le cheval était dans une très bonne forme. Il est

possible qu’il coure maintenant à Haydock, le Sprint Cup. Il y sera engagé. Le

Prix de Meautry peut aussi être une possibilité. »

UNE

SOEUR DE MOONLIGHT CLOUD EN VENTE EN AOUT

Ventura

(Spectrum), la mère de Moonlight Cloud, a une yearling par Manduro. Cette

dernière va passer en vente lors de la prochaine session d’Arqana Deauville.

C’est le lot 187 et elle est présentée par le Haras d’Etreham.

Soeur

D’un Gagnant De Listed Aux États-Unis

Moonlight

Cloud a été élevée par son propriétaire, Georges Strawbridge, elle est née du

bon sprinter et remarquable étalon Invincible Spirit (Green Desert) – père de

Lawman – et de Ventura (Spectrum), qui a évolué de 2 à 3ans au niveau des

Listeds dont elle a pris, au mieux, une troisième place sur 1.600m. Ventura est

la mère du bon Cedar Mountain (Galileo), un cheval exporté rapidement aux

États-Unis, où il a remporté sa Listed avant de se classer deuxième d’un Gr2.

Wedding Bouquet (Kings Lake), la deuxième mère de Moonlight Cloud, a remporté

deux Grs3 outre-Atlantique, mais avait auparavant pris de bons accessits dans

les Irish National Stakes et les Phoenix Stakes (Grs1). Elle avait beaucoup de

vitesse et est devenue la mère de deux chevaux black type. Elle est aussi la

soeur utérine d'Imagine (Sadler’s Wells), lauréate des Oaks Stakes (Gr1) et

génitrice du bon Horatio Nelson (Danehill), vainqueur du Prix Jean-Luc

Lagardère (Gr1).