D’epinard a goldikova, un siecle de succes en bleu et blanc

Autres informations / 06.08.2011

D’epinard a goldikova, un siecle de succes en bleu et blanc

Dimanche,

les huit courses de Deauville porteront le nom d’un cheval de l’écurie

Wertheimer & Frère. Cette casaque, l’une des plus anciennes du turf

français, est aussi l’une des plus prestigieuses. Elle fête cette année ses 100

ans d’existence. À événement exceptionnel, numéro spécial de JDG. En s’appuyant

sur l’ouvrage de référence écrit par Guy Thibault sur l’histoire de cette

écurie de courses, nous vous proposons de revivre la carrière des sept chevaux

associés aux épreuves du jour : Epinard, Lavandin, Ivanjica, Reine de Saba,

Gold River, Egyptband et Falco. Sept seulement, parce que la huitième,

Goldikova, ne se présente plus... Parce que le succès de cette casaque est

aussi celui d’une équipe, nous avons également souhaité mettre l’accent sur les

collaborateurs de la famille Wertheimer. Des histoires qui ont un dénominateur

commun : la fidélité. Et, enfin, parce que le succès de cette casaque trouve

ses racines dans l’élevage, nous avons donné la parole à Henri Bureau, l’homme

qui a créé le haras de Saint Léonard tel qu’on le connaît actuellement.

POURQUOI

CETTE JOURNEE ?

Pierre-Yves

Bureau, qui gère les intérêts hippiques des frères Wertheimer, nous a expliqué

comment est née l’idée de cette journée Wertheimer sur l’hippodrome de

Deauville. « Le souhait d’Alain et Gérard Wertheimer est d’associer le plus

grand nombre de professionnels et de public pour fêter ensemble les 100 ans de

leur élevage. Ils veulent vraiment que cette journée soit celle du partage. De

grands panneaux retraçant l’histoire des meilleurs chevaux de la casaque seront

disposés sur l’hippodrome pour informer le public. Deauville est le lieu qui

s’imposait. Goldikova a toujours été très performante sur cet hippodrome, et le

haras est situé à quelques encablures. Nous avons donc des attaches

particulières avec Deauville. »