La bonne étoile de kick on

Autres informations / 30.08.2011

La bonne étoile de kick on

DEAUVILLE, Lundi

Kick on (Poliglote) a certainement

une bonne étoile qui veille sur lui. En effet, une enquête a été ouverte après

qu’il a passé le poteau en tête dans le Prix de Saon, et la foulée d’après, il était

battu par Remus de la tour (Stormy River). Mais les commissaires n’ont pas changé

l’ordre d’arrivée et la photo a révélé qu’il avait gardé un minime avantage sur

le poulain de Keven Borgel. Kick On a donc remporté sa première “B”, après avoir

ouvert son palmarès fin juillet à Vichy. Le poulain est allé en tête et s’est montré

particulièrement lutteur pour résister d’abord à Camarade (Footstepsinthesand),

qui semblait dominé quand il a été gêné par son rival, et ensuite au bon retour

de Remus de la Tour, qui s’était lui aussi distingué lors de la Grande Semaine de

Vichy. « C’est un poulain qui est

avantagé par le terrain

souple, explique David Powell. Le jour de ses débuts, le terrain était bon et le

poulain n’avait rien compris. Nous avons été obligés de le castrer avant le sevrage,

car il était déjà très “chaud”.

Son avenir est sur les

obstacles. Il devrait participer au Critérium de Lyon (L), et ensuite on le dressera

sur les obstacles. Sa mère était une bonne jument d’Auteuil. Cela pourrait être

notre poulain de “Wild Monarch”… »

 

Une souche Aga Khan

Kick On a été élevé par Magalen

Bryant. Kilda (Night Shift), sa mère, courait en obstacle pour l’entraînement de

Tony Clout, et a notamment gagné le Prix Samour à Auteuil, devant le bon Moscantido

(Villez). Kick On est son premier produit et elle en a eu un de Martaline cette

année. Kilda est une sœur de Massive (Marju), deuxième du Prix de Condé (Gr3). C’est

une souche Aga Khan : Khatima (Relko), la troisième mère du poulain, a produit

Khaydara (Indian King), qui a elle-même donné Khaytada (Doyoun), troisième des “Guinées”

irlandaises (Gr1).