La floride fait de la resistance concernant la reglementation du lasix

Autres informations / 18.08.2011

La floride fait de la resistance concernant la reglementation du lasix

La

semaine dernière, une décision importante a été prise aux États-Unis : celle de

vouloir mettre en place l’interdiction de l’utilisation du Lasix, les jours de

courses, pour les Graded Stakes de 2ans. Ce processus passe par l’acceptation

de chaque État de cette mesure. Or, mercredi, la Floride a été le premier grand

État américain à annoncer qu’il n’était pas prêt à mettre en place ce

programme. Le président de l’hippodrome de Gulfstream Park, Tim Ritvo, a pris

la parole et a expliqué : « Bien sûr, nous pensons que les courses hippiques

seraient un bien meilleur sport sans médication. Nous savons également que ce

type de mesure doit être appliqué partout et pas seulement dans quelques

endroits. Mais nous ne sommes pas encore prêts à introduire la fin du Lasix. Je

suis moi aussi un homme de cheval et je comprends bien les problèmes que

rencontrent les entraîneurs. Il faut savoir qu’ils ont été formés à entraîner

avec du Lasix. » Président de la Fédération Internationale des Autorités

Hippiques, Louis Romanet nous a rappelé que « C’était un bras de fer qui

commençait. Ce n’est pas étonnant de voir que cette décision provoque de la

résistance. Résistance provenant des entraîneurs, des propriétaires, des

vétérinaires et aussi des laboratoires pharmaceutiques. La décision ratifiée

par le Breeder’s Cup et l’American Graded Stakes Committee doit être maintenant

validée par chaque État. Aux États-Unis, il n’y a pas d’autorité qui peut implanter

de nouvelles règles pour tout le pays. Il n’existe pas d’instances hippiques

sous les mêmes formes que nous le connaissons en France, par exemple. Pour

contrer les "poches de résistance", des leviers existent. Le Graded

Stakes peut faire pression en disant que la mention course de Groupe peut être

retirée si la nouvelle règle n'est pas appliquée. Il faut aussi espérer que de

grands États poussent les autres à appliquer cette règle sur le Lasix. »