Nouvel etablissement : so chic !

Autres informations / 19.08.2011

Nouvel etablissement : so chic !

Outre

celle des yearlings, la visite incontournable de ce vendredi était celle du

bâtiment flambant neuf des ventes. Les professionnels sont venus découvrir le

nouvel écrin d’Arqana et les commentaires sont enthousiastes. Florilège…

David

Loder : « C’est très chic ! Je suis impressionné par le nouveau bâtiment,

beaucoup plus moderne que l’ancien et très professionnel, comme tout ce que

fait Arqana. »

Freddy

Head : « C’est magnifique ! On a vraiment passé un cap. La France est

résolument le meilleur pays pour voir des chevaux, aussi bien aux courses

qu’aux ventes. Ce nouvel outil, c’est un saut dans l’avenir. Nous sommes passés

d’un coup du XIXe au XXIe siècle. »

Peter

Maher : « C’est vraiment très différent de ce que nous connaissions. C’est très

confortable et chic. Nous aurons la vie plus facile pendant les ventes et, au

lieu de chercher un restaurant pour dîner tard, après les ventes, nous pourrons

rester sur place. La prochaine étape serait la création de boxes supplémentaire

pour que l’on puisse voir plus de chevaux au même moment. »

Hubie de

Burgh : « C’est incroyable ! L’établissement est tellement beau que j’ai envie

de dormir à l’intérieur ! Du business center, au ring, en passant par le

restaurant ou le bar, tout est très moderne et fonctionnel. C’est un superbe

outil de travail. »

DANS LES

STARTING-BLOCKS

Les

premiers yearlings sont arrivés jeudi soir sur l’établissement des ventes. Dès

vendredi matin, et de façon plus intensive l’après-midi, les visites ont

débuté. Outre les courtiers français, on a pu croiser dans les allées David

Loder, Charlie Gordon-Watson, Angus Gold, Tom Goff ou encore Hubie de Burgh.

Les visites devraient s’intensifier ce week-end.

UN TEST

GRANDEUR NATURE

18h.

Regroupement général autour du ring flambant neuf. Le tout premier yearling

passe la porte de l’amphithéâtre et pose dans le ring. Comme prévu, le cheval

marche moins que dans la précédente configuration. Il fait quelques pas puis se

pose côté droit et côté gauche. L’éclairage le met en valeur. Des photos sont

prises pour immortaliser ce moment. Quelques minutes plus tard, ce numéro

"zéro" sort par le même chemin où il était entré et on fait pénétrer

un numéro "zéro bis". La manoeuvre se déroule sans souci. On sent la

satisfaction de toutes les personnes présentes autour du ring.