Prix de cabourg – jockey-club de turquie (gr3) : dabirsim est bienle champion attendu

Autres informations / 31.07.2011

Prix de cabourg – jockey-club de turquie (gr3) : dabirsim est bienle champion attendu

On avait

vu en Dabirsim (Hat Trick) un très bon cheval lors de ses deux sorties à La

Teste. Cette fois, sa prestation avait pour cadre Deauville et son toujours

relevé Prix de Cabourg - Jockey Club de Turquie (Gr3), dans lequel Dabirsim ne

s’est pas laissé impressionner. Encore loin de l’anglais B Fifty Two (Dark

Angel) qui avait "fait le trou" à deux cents mètres du but, il est

revenu le dominer, en champion. « Si tout va bien, Dabirsim va revenir courir

le Darley Prix Morny, annonçait Christophe Ferland, son entraîneur. En

attendant, il va quand même revenir à la maison, à La Teste. »

UN

CHEVAL FAÇONNE EN PROVINCE

Dès ses

débuts, le 8 juin à La Teste, Dabirsim a montré qu’il sortait de l’ordinaire en

gagnant de dix longueurs son maiden. Mais il avait été devant et, bien que

pulvérisant l’opposition, il n’avait rien appris. C’est pour cela que son

entraîneur a choisi ensuite de courir une "D" à La Teste, plutôt que

d’attaquer les gros morceaux, comme le Prix Roland de Chambure (L) qui était

initialement prévu pour Dabirsirm. Cette deuxième sortie, le 5 juillet, a été

la course école de Dabirsim. « Il aurait pu gagner de nouveau de dix longueurs,

nous racontait Christophe Ferland. Mais ce n’était pas le but. On a forcé les

choses en le cachant, pour qu’il apprenne à se gérer. Aujourd’hui, il fallait

que le cheval nous montre qu’il était capable d’aller avec les meilleurs, vu

qu’on a en tête le Prix Morny avec lui. Il a pris ses marques et il l’a très

bien fait. »

UN

PREMIER GROUPE POUR CHRISTOPHE FERLAND

Installé

entraîneur depuis trois ans et demi, à La Teste, Christophe Ferland remporte

ici son premier Groupe. Il avait annoncé dès la première victoire de Dabirsim

que celui-ci était un cheval de Groupe. Il ne s’était pas trompé.

UNE

FORCE DE LA NATURE

C’est la

première fois que l’on voyait Dabirsim "en vrai". Ce cheval ne laisse

pas indifférent. Grand, il a beaucoup de force dans l’avant-main. « Il est beau

et très bon, poursuivait Christophe Ferland. Aujourd’hui, il était loin du

leader. Il a repris une respiration avant de placer sa vraie accélération. »

B FIFTY

TWO DONNE DU CREDIT AU "CABOURG"

B Fifty

Two était le cheval le plus abandonné au betting. Pourtant, il disposait d’une

vraie chance. Début mai, il avait gagné une course pour novices à Newmarket en

devançant Lilbourne Lad (Acclamation), qui a depuis remporté les Railways Stakes

(Gr2) – préparatoire aux Phoenix Stakes (Gr1)– au Curragh. Après avoir

accompagné en tête Hi Molly (Della Franscesca), B Fifty Two a démarré le

premier aux quatre cents mètres, prenant du champ sur ses adversaires. Il a

bien failli aller au bout, mais Dabirsim l’avait en point de mire. Présent à

Deauville, John Hills était content de la performance de son cheval et disait :

« Son jockey a pensé que c’était gagné à deux cents mètres du poteau. B Fifty

Two nous avait un peu déçus dans les Coventry Stakes, ensuite il avait été très

malheureux dans une Listed. Les 1.200m sont certainement sa meilleure distance.

Pour la suite de son programme, rien n’est décidé. »

MAC ROW

NON PARTANT

Après

avoir fait des difficultés pour entrer dans sa stalle, Mac Row (Le Vie Dei

Colori) a été déclaré non-partant. Il avait déjà fait des difficultés lors du

Prix Robert Papin (Gr2), dont il avait tout de même pris la troisième place.

Jean-Claude Rouget tentait quelque chose en le présentant rapproché, mais Mac

Row n’a rien voulu savoir. Son entraîneur était d’ailleurs très remonté dans

les balances après la course, estimant que les hommes de piste auraient dû

mettre le bonnet à Mac Row pour essayer de le faire entrer dans sa stalle.

LE

PETIT-FILS D’UNE CHAMPIONNE

Élevé

par Madame Michel Monfort, Dabirsim a pour mère une américaine, Rumored (Royal

Academy) qui a pris deux places aux États-Unis. À ce jour, son meilleur produit

a été Prefered Yield (High Yield), placé de Listed aux États-Unis. Rumored a

été achetée par Samuel Blanchard pleine de Hat Trick aux ventes de Keeneland en

novembre 2008 pour Michel Monfort. La deuxième mère de Dabirsim est Bright

Generation  (Rainbow Quest), championne

en Italie à 3ans. Elle a gagné les Oaks d’Italie (Gr1 à l’époque), et a aussi

terminé deuxième des Moyglare Stud Stakes (Gr1). Hat Trick, le père de

Dabirsirm, était entraîné au Japon par Katsuhiko Sumii. Il est stationné aux

États-Unis, à Walmac International. Son premier gagnant en France est un 2ans.

Très bon miler, Hat Trick a notamment remporté en 2005 le Mile Championship et

le Hong Kong Mile (Grs1).