Prix de la nonette-shadwell (gr2) : jumele dansili sur du terrain souple

Autres informations / 24.08.2011

Prix de la nonette-shadwell (gr2) : jumele dansili sur du terrain souple

Vingt-quatre

heures après le jumelé des deux juments du prince Khalid Abdullah, Announce

(Selkirk) et Timepiece (Zamindar), dans le Darley Prix Jean Romanet (Gr1),

c’est au tour de l’étalon du propriétaire-éleveur, Dansili, d’être à l’honneur.

En effet, ses deux filles, Dream Peace et Epic Love, ont pris les deux

premières places du Prix de la Nonette - Shadwell, promu Gr2 cette année.

Pourtant, Dansili est réputé pour faire des chevaux de bon terrain et l’on

pouvait craindre les averses tombées sur la côte normande pour Dream Peace et

Epic Love. Mais elles s’en sont parfaitement sorties. Après deux courses

malheureuses

dans les

Prix Chloé – où elle n’a pas eu ses aises – et Psyché (Grs3) – où elle a échoué

de peu –, Dream Peace a remporté sûrement son premier Groupe. Et ce, trois mois

après avoir gagné le Prix Volterra (L), sa première Listed. Achetée aux ventes

de "l’Arc" l’année dernière, pour l’élevage et sur la foi de ses

bonnes sorties à 2ans, Dream Peace n’a fait que progresser depuis, enchaînant

les bons résultats. Son entraîneur, 

Robert Collet, nous a expliqué : « Nous avions été frustrés les deux

dernières fois, donc on est content de sa victoire. Même si c’est une fille de

Dansili, je n’avais pas peur du terrain car j’ai entraîné la famille et ils

allaient dans le lourd. On ne sait pas pour le Prix Vermeille car nous ne

sommes pas sûrs de sa tenue. Le Prix de l’Opéra est en revanche une option

sérieuse. Je suis d’autant plus heureux de cette victoire que sa mère était

très bonne. » Dream Peace a galopé dans la seconde moitié du peloton, à la

corde. Bien posée sur la main de son jockey, Gérald Mossé, elle a parfaitement

répondu à ses sollicitations dans la ligne droite, avant de contrôler aisément

le retour d’Epic Love, auteure d’un effort remarqué en pleine piste. Elle aussi

ferait une candidate idéale au Prix de l’Opéra.

GERALD

MOSSE DECOUVRE DREAM PEACE AVEC SUCCES

Régulièrement

associée à Thomas Huet, Dream Peace était cette fois montée, pour la première

fois, par Gérald Mossé. Celui-ci a déclaré : « C’est une pouliche que j’ai

découverte et cela fait plaisir de gagner d’emblée avec elle. On a eu un

parcours clair et idéal. Elle était détendue, bien cachée et elle est venue

plaisamment l’emporter. On se posait des questions sur son aptitude au terrain,

mais la piste est malgré tout en bon état, malgré les pluies tombées. Elle a su

changer de vitesse en progression et quand elle s’est rapprochée en pleine

piste, elle a pu avoir ses aises. Et le fait de s’écarter lui a permis de

rester au contact. J’ai senti qu’il y avait une présence lorsque la deuxième

est venue finir.  Mais la mienne a su

mettre un bon coup de reins. »

HAYA

LANDA OUBLIE SES RECENTS SOUCIS

Quatrième

du Prix de Diane - Longines (Gr1), Haya Landa (Lando) n’avait pas répondu à

l’attente de son entourage dans le Prix de Psyché, étant contrariée dans la

ligne droite. Bien placée durant le parcours, ce mardi, elle a eu toutes ses

aises dans la phase finale et a conclu honorable troisième. Elle devrait

s’orienter vers Longchamp à l’automne. « Elle est courageuse mais encore très

"bébé", nous a déclaré Sylvie Audon. On était déçu dans le Prix de

Psyché, où elle avait été enfermée et n’avait pu passer. Mais on croyait en

elle et nous voilà rassurés aujourd’hui. Le Prix de l’Opéra sera son objectif

automnal. » Beatrice Aurore a terminé quatrième sur une piste trop souple pour

elle, sur laquelle elle n’a pas eu la même accélération qu’à l’accoutumée.

David Menuisier, assistant de John Dunlop, nous a confié : « Elle fait une

bonne course,  mais elle avait devancé la

lauréate sur du bon terrain et je suis sûr qu’elle est aussi bonne que les

pouliches qui sont devant elle. » Improbable cinquième, Barefoot Lady

(Footstepsinthesand) est à créditer d’un superbe effort pour se ressaisir et

prendre la cinquième place.

UNE

FILLE DE TRULY A DREAM

Élevée

par Kilfrush Stud Farm, un élevage que Robert Collet connaît parfaitement,

Dream Peace est une fille de l’excellente poulinière Truly a Dream (Darshaan),

lauréate des E.P. Taylor Stakes (Gr2 à l’époque) et du Prix de Royaumont (Gr3 à

l’époque), cette dernière course ayant également été enlevée par sa mère, Truly

Special (Caerleon). Truly a Dream est notamment la soeur de Solo de Lune (Law

Society), qui est à l’origine de Moonstone (Dalakhani), lauréate des Irish Oaks

(Gr1), Cerulean Sky (Darshaan), lauréate du Prix Saint-Alary, deuxième des E.P.

Taylor Stakes et troisième du Prix Vermeille (Grs1).