Prix de minerve (gr3) : shareta se joue de ses adversaires et devance sa compagne d’entrainement, pacifique

Autres informations / 13.08.2011

Prix de minerve (gr3) : shareta se joue de ses adversaires et devance sa compagne d’entrainement, pacifique

Alain de

Royer Dupré a connu 100% de réussite à l’arrivée du Prix Minerve (Gr3). Ses deux

pensionnaires Shareta (Sinndar) et Pacifique (Montjeu) ont pris les deux

premières places. La pouliche de Son Altesse Aga Khan a réalisé une véritable

démonstration, passant le poteau relâchée, trois longueurs devant Pacifique,

auteur d’un effort remarqué en pleine piste pour conclure deuxième. Après son

échec dans le Prix de Diane Longines (Gr1), Shareta a prouvé qu’elle était une

pouliche de grande classe, en enlevant le Prix de Thiberville (L) puis ce Gr3.

Comme Announce (Selkirk), en 2010. Mais Shareta a certainement plus de classe.

Vendredi, elle a su déjouer les pièges du profil de la piste pour s’imposer. En

pôle position, le long du rail, dès le premier tournant, elle a dirigé les

débats, déroulant sa grande action. Et, à mi-ligne droite, elle a mis un

véritable uppercut à ses rivales, changeant de jambes à 150m du but, pour filer

au poteau. « Le problème résidait dans le fait que Shareta puisse bien respirer

dans les autres, si un cheval voulait aller devant, nous a confié Alain de

Royer Dupré. Mais, lors de sa dernière sortie, elle avait pris l’avantage et

avait gagné de bout en bout. Il était donc normal d’appliquer à nouveau cette

tactique. Elle a bien anticipé le démarrage pour l’emporter. Avec elle, on peut

maintenant penser au Prix Vermeille. » La casaque Aga Khan pourrait donc avoir

deux atouts dans le Gr1 pour femelles du 11 septembre puisque la championne

Sarafina (Refuse to Bend) est également une prétendante possible à cette

course.

PACIFIQUE

VOLE DE PROGRES EN PROGRES

Gagnante

de son maiden au mois de juin à Compiègne, Pacifique a brillé d’emblée au

niveau Listed dans le Prix Madame Jean Couturié, restant invaincu. Dans le Prix

Minerve, elle a certes perdu son invincibilité, mais elle sort grandie dans la

défaite car elle a montré un potentiel de haut niveau. Longuement à

l’arrière-garde, elle a prononcé un effort plaisant, en pleine piste, pour

accrocher le premier accessit dans les dernières foulées. « Nous avions décidé

de monter Pacifique en léger retrait car elle n’a pas de métier, nous a

expliqué Alain de Royer Dupré. Elle n’avait couru que deux fois auparavant.

C’est une pouliche qui va s’améliorer en terrain lourd. En fin d’année, sur le

terrain très souple de Longchamp, elle pourra être à son affaire. On pense pour

elle au Prix de Royallieu. » Comme souvent avec les produits de Dynaformer,

Polygon a une longue accélération plus qu’une vraie pointe de vitesse. Mais la

pensionnaire de John Gosden a bien tenu sa partie, se montrant courageuse pour

finir troisième, sans pouvoir résister au retour de Pacifique.

SANRIVALE,

LA BONNE SURPRISE

Placée

de Listed, Sanrivale (Enrique) a fait un bon dans l’échelle des valeurs en

passant de 34,5 à 43,5 de valeur. Cette pouliche régulière s’aventurait à un

haut niveau vendredi. Et bien qu’elle se soit montrée très brillante en début

de course, elle a pu bénéficier d’un bon parcours donné par Ioritz Mendizabal,

pour conserver la quatrième place. Son entraîneur Daniel Rabhi nous a dit : «

C’est une pouliche qui n’est pas facile à canaliser. Mais nous n’avons pas trop

le choix avec elle. On doit continuer à travailler là-dessus car ce qu’elle

fait, en partant, elle le paye pour finir. C’est une bonne jument qui

progresse. Nous avons essayé de lui apprendre son métier en province et elle

nous avait fait voir de belles choses face à des chevaux de valeur de Monsieur

Seroul. »

DE LA

FAMILLE DE SHAWANDA

Shareta

fait partie de l’une des plus belles familles de l’élevage du prince Aga Khan :

elle est née de l’étalon maison Sinndar (Grand Lodge) et de Shawara (Barathea),

une gagnante du Prix de Lieurey (Listed à l’époque) sur le mile. Comme premier

produit, Shawara avait donné Shazand (Daylami), troisième de Listed sur 3.000m

et gagnant de  “B” sur 2.400m à 3ans,

avant d’être vendu outre-Manche pour l’obstacle. Le croisement de Shareta est

une reproduction proche de celui de Shawanda, la soeur de Shawara. Shawanda

était une vraie championne, très facile lauréate des Irish Oaks, puis du Prix

Vermeille (Grs1). Elle a été vendue à l’amiable à l’écurie Godolphin mais n’a

plus jamais revu la piste. Elle a donné un premier produit en 2008, Genius

Beast (Kingmambo), qui a remporté un Derby Trial (Gr3) sur la piste de Sandown

fin avril.