Prix de pomone – haras d’etreham (gr2) : une histoire d’eau

Autres informations / 14.08.2011

Prix de pomone – haras d’etreham (gr2) : une histoire d’eau

La pluie

qui tombe depuis plusieurs jours sur la région normande pourrait jouer un rôle

crucial dans le Prix de Pomone – Haras d’Etreham (Gr2). En effet, Shamanova

(Danehill Dancer), qui détient les meilleurs titres, a besoin de bon terrain pour

fournir sa meilleure valeur. Ce ne sera certainement pas le cas dimanche. La

pouliche de S.A. Aga Khan ne compte qu’une vraie fausse note dans sa carrière.

C’était dans le Prix de Royallieu (Gr2), en octobre dernier, à Longchamp, sur

une piste pénible. En dehors de cela, et lorsqu'elle peut employer sa tactique

préférée, celle de la course d’attente, elle répond présente, comme l’atteste

sa victoire dans le Prix La Moskowa (L), mi-juin, puis sa troisième place dans

le Prix Maurice de Nieuil (Gr2). Sa classe ne fait aucun doute. Reste donc à

savoir si elle s'adaptera à la piste... A l’inverse, Toi et Moi (Galileo) est

plutôt une pouliche de terrain souple. Elle s’est révélée en fin d’année de

3ans en remportant le Prix Joubert (L) et elle a encore affiché des progrès,

cette année. Après une septième place enregistrée dans le Prix Allez France

(Gr3), pour sa rentrée, elle n’a pu se montrer dangereuse dans un Grand Prix de

Milan (Gr1) très relevé. En revanche, elle s’est imposée dans le Prix La

Pépinière (L) ,à Maisons-Laffitte, devant des rivales qu’elle va retrouver

dimanche, comme Rock My Soul (Clodovil), deuxième, ou Sarah Lynx (Montjeu),

quatrième. Toi et Moi possède plus de tenue qu’un véritable changement de

vitesse et, cette distance de 2.500m, devrait parfaitement lui convenir. Battue

de peu, à Maisons-Laffitte, Rock My Soul n’a pas été spécialement heureuse ce

jour-là, Pierre-Charles Boudot ayant été contraint de slalomer dans la ligne

droite. De plus, Toi et Moi recevait deux kilos, alors que les deux pouliches

porteront cette fois toutes les deux 59 kilos. Une revanche est donc possible.

Sarah Lynx, elle, apprécie les pistes pénibles. C’est d’ailleurs dans ces

circonstances qu’elle avait pris la troisième place du Prix de Royallieu de

Maria Royal (Montjeu), devançant nettement Shamanova. Santa Biatra (Highest

Honor) fait elle aussi partie des concurrentes pour qui la pluie n’est pas un

problème. A l’image d’autres concurrentes, elle profite de sa forme pour

s’essayer au niveau groupe et son entraîneur espère la voir disputer un rôle

actif à l’arrivée.

LOONORA

ET MISS CRISSY PASSENT UN TEST

Lorsque

Loonora (Valanour) avait remporté une "B", à Vichy, Damien de

Watrigant nous avait confié que l’objectif de la pouliche serait ce Prix de

Pomone. Nous y voilà, mais l’entraîneur avait aussi expliqué que sa protégée se

sortait mieux du bon terrain que des sols pénibles… Parmi les moins

expérimentées, on trouve Miss Crissy (Verglas), la seule 3ans au départ, qui

vient de bien se comporter dans le Prix de Thiberville (L) et qui est

susceptible d’afficher de nouveaux progrès.

DEUX

ETRANGERES SERIEUSES

Les deux

concurrentes étrangères, la britannique Myplacelater (Where or When) et

l’allemande Lagalp  (Galileo) comptent

des performances intéressantes dans leur pays respectif. Myplacelater avait

pris la deuxième place des Pride Stakes (Gr2), l’automne dernier, à Newmarket,

mais ses dernières sorties sont un peu moins brillantes. Lagalp, elle, vient de

montrer un regain de forme en s’imposant dans une listed à Hambourg.