Prix de reux (l) : le galop payant d’americain

Autres informations / 03.08.2011

Prix de reux (l) : le galop payant d’americain

Américain

(Dynaformer) n’a pas eu à puiser dans ses réserves pour s’imposer dans le Prix

de Reux (L). C’était le souhait d’Alain de Royer Dupré, qui prépare son cheval

pour un doublé dans le Melbourne Cup (Gr1), et il a été exaucé. Le peloton a

cheminé en file indienne, derrière Diamond Boy (Mansonnien), qui menait à un

train modéré. Burma Gold (Java Gold) suivait l’animateur, alors qu’Américain

galopait en troisième position. Dans la ligne droite, Gérald Mossé n’a eu

besoin que de faire travailler son partenaire aux bras pour qu’ils dominent

facilement ses deux rivaux. Les autres, dont Gentoo (Loup Solitaire), n’ont pas

été capables de revenir… Certes, Gentoo n’était pas sur sa distance, ni sur son

terrain, tout comme Maria Royal (Montjeu), qui effectuait une rentrée.

CAP SUR

L’AUSTRALIE, EN PASSANT PAR LE "KERGORLAY"

Américain

lance donc de la meilleure des façons la campagne qui devrait l’amener vers une

nouvelle participation dans le Melbourne Cup. Alain de Royer Dupré a confirmé :

« Il va courir le Prix Kergorlay (Gr2), puis il partira en Australie pour

tenter de remporter de nouveau le Melbourne Cup. Pour ce qui est de sa

préparation pour cet objectif, nous nous posons encore des questions pour

choisir la meilleure solution, sachant qu’il ne pourra courir la même

préparatoire que l’an dernier, car il devrait porter 63kilos. Nous l’avons donc

engagé également dans le Cox Plate… Aujourd’hui, l’important était que cela se

passe comme un galop public, qu’il le fasse en souplesse. Ce fut le cas ! »

DIAMOND

BOY POSSIBLE DANS LE GRAND PRIX DE DEAUVILLE

Si

Américain va retourner sur des distances plus longues, Diamond Boy pourrait

rester dans ce créneau de 2.400m. François Doumen n’était pas surpris de la

bonne performance de son pensionnaire : « Il court très bien, surtout qu’il

n’avait vraiment pas son terrain. Depuis que je l’ai repris, chaque course lui

fait du bien. Aujourd’hui, il est rentré pas stressé, ce qui indique qu’il n’a

pas fourni un effort violent. Si le terrain s’assouplit, nous pourrions décider

de courir le Grand Prix de Deauville. » Quant à Burma Gold, qui a conservé la

troisième place, Crispin de Mourbray nous a appris : « Dans ce lot de qualité,

le cheval court super bien. Son jockey l'a très bien monté. Il ne possède pas

de pointe de vitesse, alors il faut le monter obligatoirement dans le groupe de

tête. J'aurais même voulu qu'il aille devant. Mais Diamond Boy a finalement

assuré le train. »

LA TENUE

DU COTE MATERNEL

Américain

est un produit de l’élevage Wertheimer, dont il défendait les couleurs en début

de carrière. Sa mère, America (Arazi), a par exemple gagné les Prix Vanteaux

(Gr3) et de Malleret (Gr2) sur 2.400m, ce qui explique la tenue d’Américain.

Son frère, Spycrawler (Red Ransom), avait donné des espoirs en début de

carrière avant de s’accidenter mortellement à l’entraînement. Spycrawler et

Américain possèdent des croisements proches, puisque Dynaformer et Red Ransom

sont deux fils de Roberto. Américain est aussi le neveu de Majorien

(Machiavellian), lauréat de Gr2 et dix fois placé de Groupe.