Prix de vauville (f) : topeka se rachète en quelques foulées

Autres informations / 19.08.2011

Prix de vauville (f) : topeka se rachète en quelques foulées

Topeka

(Whipper) avait bien débuté, à la mi-juillet, à Chantilly, derrière Lombatina

(King’s Best), qui vient de décevoir dans le Prix de Vallée d’Auge (L), et

Nadeaud (Soave), qui a en revanche fait impression en gagnant sa "B",

nettement, le 7 août. Mais sa deuxième sortie, nettement moins convaincante,

posait interrogation. La pouliche entraînée par Robert Collet a levé nos doutes

en s’imposant très facilement dans le Prix de Vauville. Après avoir filé

Carissa (Dr Fong), qui suivait elle-même Dardenelles (Rock of Gibraltar),

Topeka est venue très librement dans la ligne droite et, dès que Ioritz

Mendizabal l’a commandée, elle s’est nettement détachée. Le jockey, qui lui

était déjà associé lors de ses deux premières sorties, expliquait : « La

dernière fois, elle s’est montrée brillante et n’a pas respiré. Du coup, je

n’ai pas insisté inutilement. Aujourd’hui, elle gagne en bonne pouliche car,

dès que je lui ai mis deux "claques", elle s’est envolée. » Derrière

elle, Dardenelles, qu’elle avait déjà battue lors de leurs débuts communs, et

qui venait de terminer troisième sur cette piste dans une course dominée par

Night Garden (Redoute’s Choice) prend sûrement le pas sur Carissa, décevante,

pour la deuxième place.

UNE

FILLE DE SOVANA

Topeka

défend les couleurs prestigieuses de son éleveur, Gerry Oldham, l’homme de

Sagaro, notamment. Sa mère, Sovana (Desert King), s’est classée troisième du

Prix Minerve (Gr3). C’est une soeur de Perugina (Highest Honor), gagnante du

Prix Eclipse (Gr3). Topeka est pour le moment le meilleur produit de sa mère

même si Mafra (Kalanisi) gagne bien sa vie à un niveau inférieur.