Prix des chaumieres - lavandin (b) : casaque bleue, coutures, manches et toque blanches

Autres informations / 07.08.2011

Prix des chaumieres - lavandin (b) : casaque bleue, coutures, manches et toque blanches

Le Prix

des Chaumières (B) sera l’occasion de revoir en piste un excellent cheval... à

2ans. Il s’agit de Salto (Pivotal), plutôt décevant cette année. Il avait

pourtant effectué une bonne rentrée dans le Prix de Fontainebleau (Gr3 – 5e)

mais, depuis, c’est le creux de la vague ! Les pluies qui tombent sur Deauville

seront pour l’avantager et, dans ce lot, on est en droit d’attendre un rebond

de sa part. Certes, il redescend de catégorie, ce qui n’est jamais bon signe,

mais, en théorie, il devrait s’imposer. 

Ce serait tout un symbole qu’il se réhabilite ce dimanche, puisque que

ses propriétaires, les frères Wertheimer, sponsorisent la réunion

deauvillaise...

LAVANDIN

: “DERBY” WINNER

(Verso

II & Lavande, par Rustom Pasha)

Le 6

juin 1956, Pierre Wertheimer va vivre un grand moment avec la victoire de

lavandin dans le Derby d’Epsom. Lavandin ne court qu’une fois à 2ans, battu

d’une courte tête sur 1.200m en novembre. A 3ans, pour sa rentrée, il gagne le

Prix de Boulogne à Longchamp mais, un mois plus tard, favori du Prix Hocquart

il doit se contenter de la troisième place. Trop attardé, venu du dernier rang,

il fournit une fin de course spectaculaire provoquant une enquête des

commissaires, l’ire d’Alec Head et la méfiance des bookmakers. La participation

au Derby est alors décidée mais aussi le remplacement de Poincelet par

Johnstone. L’opposition britannique semblant quelconque, Lavandin devient

timide favori à 7/1. Une dernière séance d’entraînement prouve l’excellente

condition de Lavandin, mais révèle l’état précaire de l’un de ses tendons. Alec

Head garde pour lui son inquiétude et n’en avise pas Pierre Wertheimer - dont

c’est le premier partant dans le Derby - de peur qu’il ne décide de le retirer.

En course, à 200m du but, Lavandin prend la tête. C’est alors que Montaval,

outsider français à 40/1 vient finir à toute allure. Il a connu des problèmes

de trafic et était encore en douzième position au Tattenham Corner. Mais il ne

pourra jamais remonter lavandin, dont le jockey a assuré après la course qu’il

possédait encore des ressources. A cinquante-et-un ans, Johnstone remporte son

troisième Derby. Pour Alec Head, trente-et-un ans, cela sera le premier et le

seul. Quant à Pierre Wertheimer, ce sera pour lui la consécration de son

entreprise d’élevage commencée en 1925 avec l’entrée au haras d’Epinard. Il lui

a fallu trente ans et trois générations pour obtenir Lavandin. Après le Derby,

Lavandin dispute encore une course, le Grand Prix de Paris, mais il est non

placé, définitivement accidenté.