Prix des marettes (f) : absolutely true et mud hilah dominent les “marettes” et gagnent leur etoile

Autres informations / 10.08.2011

Prix des marettes (f) : absolutely true et mud hilah dominent les “marettes” et gagnent leur etoile

Deux

pouliches peu ordinaires ont émergé du Prix des Marettes, chacune dans un style

différent. Les deux méritent leurs JDG rising Stars. La lauréate, Absolutely

True (Westerner), avait déjà gagné dans le tournant. Christophe Soumillon, qui

filait Naruko (Street Cry), ne bougeait absolument pas sur la représentante de

l’écurie Wildenstein. Dans la ligne droite, il est venu à l’extérieur, et n’a

eu qu’à cadencer sa partenaire aux bras pour que celle-ci prenne facilement la

mesure de ses adversaires. Absolutely True s’est montrée très professionnelle

pour ses premiers pas. Manifestement, elle a déjà compris son métier. « Elle

gagne vraiment très bien, confie Élie Lellouche. Christophe Soumillon m’a dit

qu’elle avait pris un bon bol d’air. Elle était bien relax. Comme ses

propriétaires nous laissent le temps, nous ne précipiterons pas les choses.

Nous allons monter les marches une par une. Mais c’est évidemment une pouliche

que j’estime. »

LE BEAU

PASSAGE DE MUD HILAH

Au

contraire d’Absolutely True, Mud Hilah (Kingsalsa) a tardé à comprendre ce que

l’on attendait d’elle. Sa deuxième place est encore plus méritoire. La pouliche

de Freddy Head a mis beaucoup de temps à trouver sa cadence, et ce n’est qu’à

deux cents mètres du but qu’elle a commencé à enclencher. Elle a eu alors un

magnifique passage pour venir prendre la deuxième place. Elle a de surcroît eu

le désavantage de produire son effort plutôt côté corde, en étant isolée des

autres. Une tâche jamais facile pour une 2ans qui débute, surtout si celle-ci

est encore très verte, ce qui est manifestement le cas de Mud Hilah. Freddy

Head analyse : « Elle a eu un passage à deux cents mètres du poteau... Si elle

avait été à l’extérieur, elle aurait pu finir avec la gagnante. C’est une bonne

pouliche qui n’est pas spécialement précoce et qui devrait venir avec le temps.

» On soulignera également le bon effort de Grace Lady (Muhtathir), qui a

longtemps galopé en queue de peloton avant de venir prendre la troisième place

à Vazarina (Muhtathir).

UNE

DESCENDANTE D’ALLEZ FRANCE

Absolutely

True descend de l’une des plus belles familles de Bleus, celle des “A”. Ce

n’est que le deuxième produit de sa mère, Actrice Française (Dynaformer), qui

a, elle aussi, gagné en débutant, mais à 3ans, et sur 2.100m. Elle n’a ensuite

couru que trois fois, sans fait marquant, avant de rentrer au haras. Son

premier produit, par Peintre Célèbre, n’a pas encore débuté, à 3ans. La

poulinière a ensuite eu un yearling par Halling. Elle n’a pas de foal mais est

pleine de Teofilo. Actrice Française est issue d’Action Française (Nureyev),

gagnante du Prix de Sandringham (Gr3). Elle s’est montrée aussi douée au haras,

donnant Article Rare (El Prado), gagnante du Prix des Réservoirs (Gr3) et

deuxième du “Saint-Alary” (Gr1) de Stacelita (Monsun), et Android (Riverman),

troisième du Grand Prix de Paris (Gr1). Actrice Française est surtout une fille

de l’inoubliable Allez France (Sea Bird). Quant à son père, Westerner, il n’est

pas réputé pour produire des chevaux précoces, même s’il compte déjà une

gagnante de groupe à 3ans, Never Forget, qui dépendait également de

l’entraînement d’Élie Lellouche, comme son père.