Prix du calvados-haras des capucines (gr3) : elusive kate sait tout faire… et avec classe

Autres informations / 21.08.2011

Prix du calvados-haras des capucines (gr3) : elusive kate sait tout faire… et avec classe

Changement

de tactique pour Elusive Kate (Elusive Quality). Pour sa première victoire en

France, dans le Prix Six Perfections (L), elle avait attendu, avant de réaliser

une ligne droite peu ordinaire pour l’emporter. Cette fois, la pensionnaire de

John Gosden s’est installée en tête, bien appuyée le long du rail, profitant de

son numéro un dans les stalles. Et son jockey, Olivier Peslier, a bien géré sa

course, en première ligne. Dans la phase finale, Elusive Kate s’est détachée

avant de contrer sûrement les attaques de Mashoora (Barathea) et de Switcher

(Whipper), venues en pleine piste. Pouliche maniable, dotée d’un modèle solide,

Elusive Kate est déjà bien évoluée physiquement et mentalement. Samedi, elle

s’est imposée comme une pouliche de classe et l’allongement de la distance ne

devrait que la favoriser, à l’avenir. C’est d’ailleurs sur ce point qu’est

revenu Les Reynolds, assistant de John Gosden : « Elle sera encore mieux sur

1.600m. Nous sommes très contents de sa performance. Elle est impressionnante.

Le bon terrain la favorise. C’est une très bonne pouliche et Olivier Peslier la

monte très bien. » Le crack jockey a expliqué : « La dernière fois nous étions

allés plus vite. Là, nous sommes partis lentement et cela l’a avantagée. Elle a

pu aller tranquillement devant et elle a eu le temps de s’équilibrer, ce qui

est important. Elle est dure et elle prouve qu’elle peut gagner en allant

devant comme en attendant. » Elusive Kate est devenue, samedi, la première

étrangère à remporter un Groupe français réservé aux 2ans cette année. Au

regard de son succès, elle n’étonnerait pas en poursuivant son ascension dans

la hiérarchie.

MASHOORA

CONFIRME SA QUALITE

Brillante

lauréate du Prix de Lisieux (F), Mashoora a confirmé qu’elle était une pouliche

de classe. Un peu allante, en début de course, la protégée de Jean-Claude

Rouget s’est rapprochée avec beaucoup de ressources à trois cents mètres du

poteau. Elle a alors fait illusion avant de tomber sur une pouliche dure nommée

Elusive Kate. Pilote de Mashoora, Christophe Soumillon a confié : « Nous sommes

satisfaits car elle réalisé une bonne valeur d’autant que ce n’était seulement

que sa seconde course. Et la gagnante avait fait quelque chose d’extraordinaire

la dernière fois. Mais je pense que l’on reverra Mashoora à un niveau

similaire, voire même supérieur, car c’est une bonne pouliche. » Mashoora a en

effet la classe pour participer aux plus belles courses pour pouliches de

l’automne.

LE

PRINTEMPS CLASSIQUE EST DEJA ENVISAGE POUR SWITCHER

Troisième,

Switcher a prononcé un effort courageux, au centre de la piste, un peu isolée.

Son entraîneur,  Tom Dascombe, s’est

montré satisfait de sa performance: « C’est une bonne pouliche. Elle court très

bien, malgré son mauvais numéro à la corde. La saison est terminée pour elle.

Elle devrait être engagée dans les Fred Darling Stakes (Gr3) avant d’envisager

les 1.000 Guinées d’Irlande (Gr1) car elle préfère le terrain souple. »

UNE

NIECE DE PLEASANTLY PERFECT

Elusive

Kate a été achetée aux ventes de Keeneland 2010, pour 70.000$. C’est le premier

produit de sa mère, l’américaine au nom bien français Goût de Terroir (Lemon

Drop Kid), gagnante à 3ans et fille de l’excellente Regal State (Affirmed),

gagnante du Prix Morny (Gr1) et deuxième des Prix Jacques le Marois et de la

Salamandre (Grs1). Elle est ensuite devenue une poulinière de premier plan

puisqu’elle a donné Pleasantly Perfect (Pleasant Colony), lauréat d’un

Breeder’s Cup Classic (Gr1) et Hurricane State (Miswaki), gagnant du Prix

Eclipse (Gr3).