Prix du haras de fresnay-le-buffard - jacques le marois (gr1) : le plus grand defi de goldikova

Autres informations / 15.08.2011

Prix du haras de fresnay-le-buffard - jacques le marois (gr1) : le plus grand defi de goldikova

Temps

fort du meeting Deauvillais, le Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard -Jacques Le

Marois (Gr1) n’est pas une équation si simple que cela à résoudre. Dans sa

course aux records, Goldikova (Anabaa), qui vise un quinzième Gr1, devra se

défaire de neuf adversaires – il y a deux leaders – dont six sont gagnants de

Gr1. Ce "Jacques Le Marois" a réuni de très bons partants et, pour

corser la recherche de la solution, une variable jouera un rôle très important:

le terrain. La pluie est tombée en abondance dans la nuit de samedi à dimanche.

C’en était déprimant. Mais le soleil est revenu dès dimanche et même si la

piste était annoncée collante, elle ne l’était pas tant que cela. Il ne devrait

plus pleuvoir jusqu’à lundi. Le terrain ne devrait donc pas être aussi souple

que prévu.

OBJECTIF

QUINZE POUR GOLDIKOVA

Il y a

quinze jours, Goldikova n’a pas eu à trop puiser dans ses réserves pour

remporter le Prix Rothschild (Gr1). Olivier Peslier l’a ralentie longtemps

avant le poteau, car il savait que quinze jours plus tard il y avait ce Gr1 à

courir. Un terrain beaucoup trop souple pourrait gêner Goldikova, comme cela

avait été le cas dans le Prix d’Ispahan (Gr1) 2009. Toutefois, il faut rappeler

que l’an dernier, dans cette même course, elle avait pris la deuxième place

alors que le terrain était très souple. Hormis sa déconvenue dans

"l’Ispahan" 2009, Goldikova n’a jamais terminé plus loin que

deuxième.

DES

CHEVAUX AGUERRIS AU TERRAIN LOURD

Parmi

l’opposition à Goldikova, plusieurs chevaux sont aguerris aux pistes très

souples. En premier lieu, on pense aux deux représentants de Robert Collet,

Royal Bench (Whipper) et Immortal Verse (Pivotal). De retour de l’étranger, le

globe-trotter Royal Bench n’a plus couru en France depuis sa victoire à

Longchamp le 2 octobre. Quant à Immortal Verse, elle a connu son titre de

gloire dans les Coronation Stakes (Gr1) à Royal Ascot sur une piste défoncée.

En raison d’un contretemps physique, elle a manqué le Prix Rothschild.

Sera-t-elle en condition assez avancée pour rivaliser avec Goldikova ? Deux

chevaux étrangers ont déjà fait leurs preuves sur des pistes pénibles. Il s’agit

de Cityscape (Selkirk), bon troisième des Queen Anne Stakes (Gr1), et de

Worthadd (Dubawi), meilleur miler d’âge en Italie. Rencontré vendredi, son

entraîneur, Vitorio Caruso, était assez confiant et nous disait avoir préparé

cette course avec son cheval.

LA

DECISION DE COURIR SE PRENDRA LUNDI AVEC SAHPRESA

Dauphine

de Goldikova dans le Prix Rothschild, Sahpresa (Sahm) est l’une des premières

chances du "Le Marois". Mais la pluie tombée ces derniers jours n’est

pas faite pour l’avantager. Son entourage prendra lundi la décision de courir

ou non. Mutual Trust (Cacique), qui peut encore manquer d’expérience, fait

également partie des chevaux qui ne seront pas avantagés par une piste pénible.

RIEN A

PERDRE POUR TIN HORSE ET PLANTEUR

Tin

Horse (Sakhee) et Planteur (Danehill Dancer) ont chacun gagné un Gr1. Pour l’un

comme pour l’autre, ce sera une première en terrain très souple. Gagnant de la

Poule d’Essai, Tin Horse n’a pas vraiment le choix pour ses engagements. Il

faut courir et il est obligé d’affronter ses aînés. Quant à Planteur, son

entourage tente un petit coup de poker en le ramenant sur 1.600m, cette épreuve

lui trottant depuis un moment dans la tête, et il sera intéressant de suivre sa

performance. Il ne sera pas monté par Christophe Soumillon, car ce dernier est

mis à pied.

UN CHAMP

DE PARTANTS TOTALISANT 21 GRS1

Avec

Goldikova titulaire de quatorze victoires de Gr1, ce champ de partants a déjà

fière allure. En y ajoutant les Grs1 gagnés par ses adversaires, on arrive à un

total de vingt et une victoires de Grs1.