Prix etalon nayef (f) : zantenda donne des promesses

Autres informations / 24.08.2011

Prix etalon nayef (f) : zantenda donne des promesses

Malgré

un terrain trop collant par rapport à ses origines, Zantenda, fille de

Zamindar, a ouvert avec beaucoup d’assurance son palmarès en débutant dans le

Prix Étalon Nayef (F). Dès l’entrée de la ligne droite, elle faisait figure de

lauréate. Olivier Peslier l’a ensuite bien fait travailler, aux bras. Toute la

ligne droite, Zantenda avait la mesure d’Urjooha (Iffraaj) et Olivier Peslier

n’a jamais sorti la cravache pour assurer la victoire. Signe d’une grande confiance.

Zantenda a tout d’une bonne pouliche et la voir en bon terrain sera un

événement. En attendant cette échéance, nous lui attribuons une JDG rising

Star. « Je l’aime beaucoup, disait après la course Freddy Head, son entraîneur.

Elle travaille bien à la maison et fait aujourd’hui ce que j’attendais d’elle.

Olivier lui a donné une bonne course et me disait qu’elle n’avait pas un

terrain qui l’avantageait. Je suis content d’elle, elle réalise de bons débuts.

Nous verrons en fonction de sa prochaine sortie ce que nous allons faire. »

UNE

NIECE DE DIABLENEYEV

Élevée

par ses propriétaires, les frères Wertheimer, Zantenda est une fille de Tender

Morn (Dayjur), pouliche précoce qui a gagné à 2ans et a terminé deuxième du

Prix de la Vallée d’Auge (L). Elle a déjà produit Elusif (Elusive Quality) qui

avait donné des promesses à 2ans, remportant deux victoires à cet âge avant de

se classer deuxième du Prix Djebel (L), puis de peu à peu régresser. La

deuxième mère de Zantenda est La Pitié (Devil’s Bag), qui a été élevée par

Hilliard-Lyons Thoroughbred et courait sous la casaque Wertheimer. Elle a été

vendue 315.000 Guinées en décembre 2001 à Tattersalls. Elle a produit

Diableneyev (Nureyev), gagnant de Listed et deuxième du Critérium de

Maisons-Laffitte (Gr2) et désormais étalon.