Prix françois boutin (l) : rockinante pour une nouvelle victoire anglaise

Autres informations / 16.08.2011

Prix françois boutin (l) : rockinante pour une nouvelle victoire anglaise

Le Prix

François Boutin (L) réussit bien aux chevaux britanniques. Après Hearts of Fire

(Firebreak) et Hung Parliament (Numerous), c’est au tour de Rockinante (Rock of

Gibraltar) de s’imposer dans cette épreuve. Le poulain de Richard Hannon est

sorti très vite des stalles de départ et s’est montré très brillant dans la

première partie de parcours. Son jockey, Richard Hughes, a réussi à canaliser

les ardeurs de son partenaire, qui s’est ensuite montré très dur à la lutte

pour finir. Tout au long des derniers trois cents mètres, Rockinante a repoussé

les assauts des deux fils d’Acclamation, Vaniloquio et Lidari. « On est très

content, confie Richard Hannon Junior. C’est un cheval qui prend très bien ses

courses, il avait été un peu malheureux à Goodwood, mais il est très dur pour

finir, ça s’est vu aujourd’hui. C’est un bon cheval et il pourrait viser les

Mill Reef Stakes (Gr2) à Newbury, avant de viser le Prix Jean-Luc Lagardère

(Gr1). C’est un cheval qui devrait pouvoir faire le mile sans problème alors on

pense aussi au Racing Post Trophy (Gr1), mais c’est un peu rapproché du

"Jean-Luc Lagardère". » Rockinante a prouvé en effet qu’il était un

dur à cuir. Dans son sillage tout au long du parcours, Lidari n’a jamais pu

refaire un centimètre sur son rival. Vaniloquio est venu, quant à lui, appuyé

contre la lice. Il en a bien profité avant de tomber sur le roc de Richard

Hannon. « On est satisfait de sa performance, nous a confié Nicolas Clément.

C’est un poulain qui est très régulier, il est seulement tombé sur un roc. Il

confirme sa qualité aujourd’hui et les Prix de la Rochette (Gr3) ou Saraca (L)

peuvent être de nouveaux objectifs. »

DE LA

FAMILLE DE WAR DECLARATION

Vendu

90.000 € aux ventes d’août Arqana en 2010, Rockinante est un fils de Rock of

Gibraltar et Nantes (Night Shift), une jument entraînée autrefois par André

Fabre, qui s’est classée quatrième d’une Listed à Bordeaux, après avoir

remporté le Prix Perruche Bleue (B) à Saint-Cloud. Sa deuxième mère est une

soeur de War Declaration, un vainqueur de Gr2 et Gr3 en Italie qui s’est aussi

classé troisième du Premio Roma (Gr1).