Prix maurice de gheest - goldikova (gr1) : les 3ans en tete d’affiche

Autres informations / 07.08.2011

Prix maurice de gheest - goldikova (gr1) : les 3ans en tete d’affiche

Un

regard sur le palmarès du Prix Maurice de Gheest - Goldikova (Gr1) montre que

les 3ans n’ont pas toujours eu la partie belle dans ce Gr1. Depuis 1991,

seulement quatre s’y sont imposés. Marchand d’Or, en 2006, King Charlemagne, en

2001, College Chapel, en 1993 et Pursuit of Love, en 1992. Dans les années 80,

la réussite des 3ans dans cette course était pourtant assez spectaculaire. Huit

victoires entre 1979 et 1990 ! Cette année, les jeunes peuvent espérer tenir le

haut de l’affiche. Et cela pour plusieurs raisons. D’une part, ils représentent

la classe avec des sujets comme Dream Ahead (Diktat), Zoffany (Dansili) et

Moonlight Cloud (Invincible Spirit). Et, d’autre part, parce que les

“anciens”  n’ont pas de quoi faire peur.

La pluie qui tombe par intermittence sur Deauville ne sera peut être pas pour

avantager le très bon Zoffany puisque c’est un fils de Dansili. En revanche,

c’est une bénédiction pour Dream Ahaed qui n’avait pas forcément besoin de cela

pour espérer s’imposer... A l’aise en terrain souple, Dream Ahead est un

authentique champion. Deuxième meilleur 2ans, derrière Frankel (Galileo), l’an

dernier, il a déjà épinglé trois Gr1 à son tableau de chasse. Impressionnant

dans le Morny et les Middle Park 2010 (Grs1), il vient de renouer avec le

succès dans le Darley July Cup (Gr1), à Newmarket July. Ce jour-là,  ses adversaires n’ont pas existé.

Logiquement, Dream Ahead, qui ne tient pas 1.600 mètres, est un “penalty”

dimanche.

UNE

OPPOSITION FRANÇAISE SOLIDE

Pour

tenter de contrer Dream Ahead, l’entraînement français aligne cinq

représentants. Âgé de 8ans, Marchand d’Or (Marchand de Sable), qui a gagné

trois fois cette épreuve, est le vétéran de la course. Il n’est plus aussi

percutant que par le passé mais il aime Deauville et n’a jamais été aussi

performant que dans cette épreuve. On peut dès lors espérer qu’il réalise un

numéro. Evaporation (Red Ransom) représentera la casaque Wertheimer, associée à

toutes les courses de la journée. Ce serait formidable qu’elle se comporte bien

et elle en a les moyens. Elle a déjà démontré beaucoup de vitesse et, si elle

peut suivre les bonnes roues, elle peut disputer l’arrivée. Les trois autres

français ont 3ans. Deuxième de la Poule d’Essai, Havane Smoker (Dubawi) n’a pas

fait sa course à Royal Ascot. Il vaut bien mieux que ce qu’il a montré dans les

Jersey Stakes (Gr3) et la distance de 1.300m va lui convenir. Split Trois

(Dubawi) est entraînée sur place par Yves de Nicolay. Elle a déjà fourni des

fins de courses spectaculaires, comme dans le Prix de Saint-Georges (Gr3), sur

1.000m. Attentiste, elle aura toutefois besoin de train. Elle n’a pas été très

heureuse lors de sa dernière prestation, dans le Prix de Ris-Orangis (Gr3 -

5e). Enfin, Moonlight Cloud n’est pas la première venue. Son entraîneur, Freddy

Head, a toujours dit qu’il n’avait jamais eu une 2ans de ce calibre dans ses

boxes. Favorite des  “Guinées” de

Newmarket, elle n’y a pas fait sa valeur suite à une trop longue attente dans

les stalles de départ. Ensuite, elle est “tombée” sur Sahpresa (Sahm) avant de

renouer avec la victoire dans le Prix du Palais-Royal sur les 1.400 mètres du

“toboggan” de Longchamp. Moonlight Cloud possède de la classe et de la vitesse.

C’est elle la meilleure chance française dimanche.

LE

GAGNANT DES GOLDEN JUBILEE EN PISTE

Dans ce

Gr1 très international, le gagnant des “Golden Jubilee” (Gr1) de Royal Ascot

sera en piste. Il s’agit de Society Rock, qui a créé une surprise à Ascot. Il

possède de la vitesse mais a finalement très rarement dépassé la distance de

1.200m. En théorie, sur sa performance d’Ascot, Society Rock détient une

première chance. Présenté par un entraîneur redoutable, sur les sprints, Henry

Candy, l’ex-français Markab (Green Desert) détient également une chance. L’an

dernier, il a remporté le Sprint Cup (Gr1), à Haydock. Cette année, il n’a pas

connu la même réussite mais vient de remettre le “nez à la fenêtre”,  dans un Gr3, à Newbury. Enfin, il sera

intéressant de revoir à l’oeuvre Wootton Bassett (Iffraaj). Invaincu à l’âge de

2ans, il déçoit cette année. Mais, il est raccourci, ce qui peut être bénéfique

pour ce cheval qui ne manque pas de vitesse...