Prix minerve (gr3) : les "droles de dames" d’alain de royer dupre en vedette

Autres informations / 12.08.2011

Prix minerve (gr3) : les "droles de dames" d’alain de royer dupre en vedette

Alain de

Royer Dupré détient les clés du Prix Minerve (Gr3). Ses deux partantes, bien

que possédant un profil totalement différent, ont démontré toutes deux d ’ imp

o r t a n t s moyens. Il s’agit de Shareta (Sinndar), longtemps considérée

comme un classic prospect, et Pacifique (Montjeu), une pouliche tardive qui ne

fait que progresser. La première a remporté le réputé Prix de la C h a p e l l

e - e n -Serval (B) en laissant une forte impression. À tel point que nombre

d’observateurs voyaient en elle une prétendante sérieuse au Prix de Diane

Longines (Gr1). Mais, le jour J, la pouliche de Son Altesse Aga Khan n’était

pas dans un grand jour et elle n’a pas fait sa valeur. Elle s’est ensuite

rachetée en gagnant sûrement le Prix de Thiberville (L) sur une distance de

2.400m convenant parfaitement à ses aptitudes. Le 14 juillet, elle avait dirigé

les opérations avant de repartir pour finir. Son mentor craint pour elle le

profil de la piste deauvillaise. Avec sa grande action, elle pourrait y être

moins à son affaire qu’à Longchamp ou Chantilly, mais, en allant devant, elle

peut ne pas être contrariée par le profil de la piste et décrocher un premier

succès de Groupe. Quant à Pacifique, elle n’a débuté que le 14 juin dernier,

par un succès sur la piste de Compiègne, directement sur 2.400m. Ensuite, elle

a franchi plusieurs paliers d’un coup en gagnant le Prix Madame Jean Couturié

(L) devant la bonne Nonsuch Way (Verglas). Logiquement, elle monte une nouvelle

marche et ses limites sont inconnues.

LA POMME

D’AMOUR ET SEMESTER POUR ANDRE FABRE

Vainqueur

de quatre des six dernières éditions, André Fabre présentera deux pouliches :

La Pomme d’Amour (Peintre Célèbre) et Semester (Monsun). La Pomme d’Amour est

sa meilleure chance. Séduisante à Chantilly, elle avait laissé ses rivales à

cinq longueurs. Elle n’a pu finir que quatrième ensuite, dans le Prix de

Thiberville, alors que l’on en attendait beaucoup mieux. La réussite de son

mentor dans la course et la marge de progression qu’elle possède peuvent

l’amener à lutter pour la victoire. Semester a, elle, échoué dans le

"Madame Jean Couturié", mais lorsque son entraîneur monte de

catégorie, après un échec au niveau inférieur, il se montre souvent dangereux

et ses chevaux participent à l’emballage final. Deuxième du

"Thiberville" au prix d’un changement de vitesse plaisant, et devant

La Pomme d’Amour, Mourasana (Shirocco) progresse.

LE JOUR

DE CAMPANILLAS ?

Campanillas

(Montjeu) devrait gagner son Groupe cette année. Et pourquoi pas vendredi ?

Lauréate du sélectif Prix de Croissy (B) en débutant, cette protégée de Carlos

Laffon-Parias a terminé troisième du Prix de Royaumont (Gr3) et deuxième de

l’Abu Dhabi Prix de Malleret (Gr2) devant Danedream (Lomitas), gagnante de Gr1

en Allemagne ensuite. Pouliche de qualité, elle devrait s’épanouir durant le

second semestre.

POLYGON,

EN SOUVENIR DE DAR RE MI

Seule

concurrente étrangère du lot, Polygon (Dynaformer) est entraînée par John

Gosden, lauréat de l’épreuve en 2008 avec Dar Re Mi (Singspiel). En débutant,

elle a terminé troisième de Beatrice Aurore 

(Danehill Dancer), gagnante du Prix Chloé (Gr3). Également vainqueur de

son maiden, elle compte peu de sorties mais a le profil d’une pouliche de

qualité.