Prix quincey lucien barriere (gr3) : sandy’s charm veut poursuivre sa belle serie

Autres informations / 28.08.2011

Prix quincey lucien barriere (gr3) : sandy’s charm veut poursuivre sa belle serie

En

remportant le Prix de Lieurey (Gr3), par cinq longueurs, devant la chevronnée

Mixed Intention (Elusive City), Sandy’s Charm (Footstepsinthesand) a justifié

l’estime que lui porte François Rohaut. En effet, cette pouliche qui n’a pas eu

de chance, en début de carrière, rattrape le temps perdu à pas de géants. Elle

reste sur trois victoires consécutives : une F à Saint-Cloud, le 1er mai, puis

le Prix des Lilas (L) devant Miss Liberty (Statue of Liberty), qui a ensuite

gagné le Prix de Bagatelle (L), et enfin le Prix de Lieurey. Après son premier

succès dans un groupe, le 12 août, François Rohaut avait annoncé les hautes

ambitions qu’il nourrissait pour Sandy’s Charm, évoquant une possible

participation au Prix du Moulin de Longchamp (Gr1) ou même un voyage aux

États-Unis. Mais l’entraîneur palois avait aussi précisé que la pouliche

n’appréciait pas particulièrement le terrain souple. Or les pluies qui se sont

abattues sur la région deauvillaise ont considérablement alourdi la piste.

C’est le seul point négatif concernant la candidature de Sandy’s Charm.

DEUX

FILS DE PIVOTAL A L’AFFUT

A

l’inverse, Salto (Pivotal) devrait être à l’aise sur ce terrain très souple. Ce

tout bon cheval, à 2ans, deuxième du Critérium International (Gr1), a éprouvé

des difficultés à retrouver son meilleur niveau, à 3ans. Mais son dernier

succès, dans une B où il bénéficiait d’un engagement en or, semble démontrer

que son entourage a effectué les bons réglages. Dès lors, il sera intéressant

de le voir évoluer à un niveau dont il avait démontrer posséder largement la

pointure, du temps de sa splendeur...African Story (Pivotal) reste sur une

deuxième place dans le Prix de la Porte Maillot (L), à une tête de Moonlight

Cloud (Invincible Spirit), qui a ensuite fait sensation en remportant le Prix

Maurice de Gheest (Gr1). Si les dernières sorties de ce pensionnaire d’André

Fabre ont eu lieu sur des distances allant de 1.200m à 1.400m, on notera qu’il

avait débuté en s’imposant sur le mile.

UNNEFER,

A L’AISE SUR LES PISTES SOUPLES

Au

papier, Unnefer (Danehill Dancer) est un peu en deçà de ces trois-là, d’autant

qu’il n’a plus couru depuis plus de deux mois. Mais sa dernière sortie, dans un

Prix du Chemin de Fer du Nord (Gr3) très relevé, était bonne, puisqu’il se

classait quatrième derrière Byword (Peintre Célèbre), Vagabond Shoes (Beat

Hollow) et Beacon Lodge (Clodovil). Ce cheval qui court peu, mais toujours à

bon escient, est très l’aise sur les pistes souples. Même s’il est meilleur sur

1.800m, il peut assurément réaliser de bonnes valeurs sur le mile.

LA

DURETE DES ALLEMANDS

Parmi

les étrangers, Usbeke (Big Shuffle), cheval dur, a déjà gagné sa listed en

France sur un terrain très souple, mais c’était en 2009. Dernièrement, il a été

devancé par Big Hunter (Green Tune) dans une listed à Dusseldorf. Les deux

allemands vont se retrouver à Deauville…