Prix quincey lucien barriere (gr3) : zinabaa ou la renaissance de michel mace

Autres informations / 29.08.2011

Prix quincey lucien barriere (gr3) : zinabaa ou la renaissance de michel mace

Il

fallait une belle histoire pour clore le meeting deauvillais en beauté. Zinabaa

(Anabaa Blue) s’en est chargé en remportant le Prix Quincey Lucien Barrière

(Gr3). Le gris a offert un premier Groupe à son entraîneur, Michel Macé, et à

son jockey, Yannick Letondeur. La tâche n’était pourtant pas facile pour ce

6ans qui, il y a un an seulement, se produisait encore sur le sable de

Pompadour. Il lui a fallu lutter durant les trois cents derniers mètres avec une

pouliche de la qualité de Sandy’s Charm (Footstepsinthesand) qui,  comme lors de son succès dans le Prix de

Lieurey (Gr3), a pris le train à son compte. Alors que la pouliche de François

Rohaut menait, Zinabaa attendait en quatrième position, derrière Handsome

Maestro (Dansili). Yannick Letondeur a bien équilibré son partenaire avant de

lui demander son effort. La lutte a été belle, et Zinabaa, plus à l’aise sur ce

terrain très souple que la femelle, a finalement pris un petit avantage au

passage du poteau. African Story (Pivotal), qui avait patienté contre le rail

extérieur, devait se contenter de la troisième place devant Salto (Pivotal),

lui aussi longuement attentiste.

DE

POMPADOUR AUX GROUPES…

Un peu

incrédule, mais infiniment heureux, Michel Macé expliquait : « Avant le coup,

j’espérais être quatrième ou cinquième. Le rythme sélectif de l’épreuve l’a

servi, contrairement à Vichy, où, de surcroît, il avait été contraint à un long

voyage. Également, la distance était un peu longue pour lui, d’autant plus

qu’ils étaient tous restés à l’extérieur, ce qui l’a encore rallongée.... Le

terrain souple était aussi un avantage, car il avait gagné à Angers sur une

piste défoncée. Il y a un an de cela, quand il gagnait à Pompadour, nous

pensions que nous avions un cheval de quinté. Maintenant, il gagne un

Groupe,  alors nous allons devoir étudier

le programme. Initialement, je pensais courir le Grand Prix de Strasbourg, mais

il n’y a plus droit. Le Prix Daniel Wildenstein représente une possibilité. »

Sandy’s Charm, une 3ans encore toute neuve, n’a pas démérité, en supportant le

poids de la course sur un terrain qui n’est pas son préféré. David Powell,

manager de Magalen Bryant, expliquait : « Sandy’s Charm court très bien mais

elle est tombée sur un cheval qui a l’habitude de ce terrain. D’autant que les

cent derniers mètres sont vraiment très lourds. François [Rohaut, l’entraîneur,

ndlr] a dit à François-Xavier Bertras, après avoir marché sur la piste à cet

endroit : “Il faudra que tu aies gagné ta course avant.” L’ondée tombée en

début de réunion ne nous a pas arrangés non plus. Il aurait fait beau

aujourd’hui, cela aurait pu aller. On peut penser au Prix de l’Opéra pour elle.

»

LE

PREMIER GROUPE DE MICHEL MACE

Michel

Macé, ancien jockey de plat qui a beaucoup monté pour Dominique Sépulchre,

présente un profil atypique. Il a arrêté sa carrière d’entraîneur public en

2007 et a travaillé deux ans dans une usine. Il attendait une formation en

menuiserie quand il a vu une annonce sur Paris-Turf indiquant que Jean-Philippe

Dubois cherchait un entraîneur en province. Il entraîne désormais une petite

vingtaine de chevaux à Aunou-sur-Orne, entre Argentan et Alençon. Zinabaa lui

avait déjà offert une première victoire dans un Quinté.

ZINABAA

MET EN LUMIERE ANABAA BLUE

Zinabaa

met aussi en lumière son père, Anabaa Blue. Ce lauréat de “Jockey Club”, issu

d’une soeur de la grande Urban Sea, a donné dès sa première année de production

Spirit One, lauréat de l’Arlington Million (Gr1). C’est pour le moment le seul

gagnant de Gr1 de l’étalon, mais il a produit un grand nombre de vainqueurs

black type, et Zinabaa est pour le moment, après Spirit One, son produit le

plus titré. Zigrala (Linamix), la mère de Zinabaa, a gagné son unique course le

jour de ses débuts, à 2ans, sur 1.200m. 

Zinabaa est son deuxième produit, le premier, Ocean Charm (Ocean of

Wisdom), s’est placé en plat et en haies à petit niveau. La deuxième mère de

Zinabaa, Zigreen (Zino), a remporté le Prix Coronation (L) et a pris la

troisième place du Prix d’Aumale (Gr3). C’est la souche de Precision ex Anabar

(Anabaa), lauréat du Hong Kong Cup (Gr1), et d’Atlantic Air (Kaldounévées),

gagnant du Grand Prix de Vichy et du Prix Gontaut-Biron (Grs3).