Ronan thomas : « mon troisieme et dernier gala »

Autres informations / 17.08.2011

Ronan thomas : « mon troisieme et dernier gala »

Samedi

soir, aura lieu le traditionnel Gala des Courses au Salon des Ambassadeurs du

Casino de Deauville. Cet événement est organisé par l’association des jockeys

et son Président, Ronan Thomas, participe à son dernier Gala.

JOUR DE

GALOP. – QUEL EST L’OBJECTIF DU GALA DES COURSES ?

Ronan

thomas. – Le Gala des Courses a un double objectif. Récompenser les lauréats de

la saison 2010 au cours d’une soirée conviviale et récolter des fonds pour la

caisse de secours des jockeys par le biais d’une vente aux enchères. Les objets

présentés sont, dans la plupart des cas, des tableaux, livres et bijoux. Cette

année, une créatrice nous a offert une très belle parure de boucles d’oreilles.

D’ailleurs la plupart des objets présentés font l’objet de dons, mis à part les

oeuvres d’arts pour lesquelles les artistes ont fixé des prix de réserve.

QUELS

SERONT LES TEMPS FORTS DE LA SOIREE ?

Hormis

les traditionnelles et différentes remises de prix, il y aura la deuxième

édition de la Cravache Coup de Coeur, qui distingue, entre dix faits,

l’événement hippique le plus marquant. On a aussi prévu deux spectacles

d’animation au cours de la soirée, mais il ne faut pas s’attendre à de grandes

surprises par rapport aux éditions précédentes. Notre but est avant de tout de

faire passer une bonne soirée à nos convives et qu’ils en ressortent

satisfaits. L’organisation d’un tel événement demande beaucoup de travail. Nous

ne sommes pas à l’abri de commettre des erreurs mais nous essayons de faire du

mieux possible afin que tout le monde passe un agréable moment.

A TITRE

PERSONNEL, COMMENT VOUS PREPAREZ-VOUS A CETTE SOIREE ?

C’est

mon troisième et dernier Gala des Courses. L’année prochaine il y aura des

élections auxquelles je ne participerai pas. Je tire beaucoup de satisfaction

de ces trois années à la Présidence de l’Association des Jockeys. J’ai

désormais une vision beaucoup plus élargie de mon métier de jockey.

L’Association est revenue sur de bons rails et je tiens d’ailleurs à remercier

toute l’équipe, mais plus particulièrement Laurent Gérard, pour avoir assaini

les comptes de l’association et l’avoir mise à sa juste valeur au sein des

institutions.