Une epreuve toujours revelatrice de talent

Autres informations / 19.08.2011

Une epreuve toujours revelatrice de talent

Les

Futurity Stakes (Gr2) font partie de ces courses de Groupe dont les mauvaises

éditions sont très rares, voire inexistantes. Cette année encore, il faut

s’attendre à voir un très bon cheval sortir victorieux au bout des 1.400 mètres

de course. Cela pourrait être David Linvingston (Galileo) - personnage qui a

réellement existé - qui vient de se "balader" dans un maiden sur le

même parcours. En débutant, il n’avait pu conclure que cinquième sur six mais

cette tentative ne reflète sûrement pas sa valeur... Samedi, il sera monté par

Seamus Heffernan. Il faut certainement y voir un signe, car il y a trois

"O’Brien" dans l'épreuve.